Je veux gagner le combat contre l'acné

image: Je veux gagner le combat contre l'acné
© Alliance Presse

Un changement hormonal

Pourquoi cette saleté pousse-t-elle sur ma belle frimousse? Eh bien, c’est très simple. A la puberté, les hormones sexuelles décident de se réveiller… Non seulement elles transforment tout ton corps, mais en plus elles stimulent le développement de ce que l’on appelle les glandes sébacées, lesquelles produisent le sébum. Ce machin au nom latin est supposé protéger la peau et l’aider à garder son élasticité. Mais à l’adolescence, le sébum est produit en quantité énorme et va rendre ta peau toute grasse. En plus, il peine à s’écouler, du fait d’un dysfonctionnement des cellules de la peau. Tout cela favorise l'inflammation, c'est-à-dire le bouton. De plus, les filles remarqueront que des poussées d'acné sont souvent liées à leur cycle hormonal, c’est-à-dire juste avant les règles.

«Marre de tous ces boutons! Je ne ressemble à rien!». Toi aussi, tu es peut-être parfois dépité devant le miroir, à te dire que tu as autant de boutons qu’une calculette et que tes copains ne vont pas te rater à l’école… Voici les trois postures que tu peux avoir face à l’acné.

Première posture: «Je m’en fiche»

Sais-tu que l’acné touche 80% des adolescents jusqu’à 18 ou 20 ans? il n'y a que les populations proches du cercle polaire et de celles de certaines îles d'Amérique du Sud qui sont épargnées, on ne sait pas pourquoi... Autant dire qu’il n’y a aucune honte à souffrir de cette «maladie» de la peau.
C’est vrai que l’acné peut avoir certaines conséquences psychologiques: une personne qui a le visage couvert de boutons a tendance à perdre sa confiance en elle, à s'isoler et parfois même à tomber dans la déprime.
Mais ce n’est pas une fatalité! Tu as le choix de rester positif. Ne te laisse pas déprimer par ce passage obligé. Un jour tu deviendras vieux, tu perdras tes cheveux, tu prendras du poids, tu auras des rides. Il faut juste accepter ces époques de la vie!


Deuxième posture: «Je fais un peu attention»

Pour mettre toutes les chances de ton côté et éviter l’apparition de jolis petits boutons sur ton visage, évite la cigarette… Evite également de te gratter comme un forcené ou de percer tes boutons, ça peut laisser des cicatrices, lesquelles peuvent cependant être atténués par un traitement.
Tu peux aussi faire attention au climat et à la météo! Dans un premier temps, le soleil améliore les choses, car il sèche la peau. Mais il est possible qu’après coup, l'acné revienne plus fort. Si tu veux diminuer le risque d’acné, évite donc peut-être de passer toute ta journée au soleil. Mais ne va pas non plus te cacher dans ta cave humide… Car l’humidité provoque aussi l’acné. Qu’il s’agisse de l’humidité due au climat ou à ta transpiration, elle bloque les pores de la peau et incite les poussées d’acné.
Le corps est drôlement bien fait! Presque trop, parfois :). Beaucoup de cellules nerveuses se trouvent près des glandes sébacées, ces sales bêtes qui produisent le sébum. Conséquence: si tu es stressé, les boutons vont voir le jour…
Moralité: si tu veux avoir beaucoup d’acné, va transpirer en Afrique sous le soleil de midi en fumant une clope, juste avant une période d’examens scolaires…


Troisième posture: «Je me soigne»

Tu es peut-être dans le cas de ceux qui ne supportent pas de voir des boutons sur leur figure et qui ont envie de régler ce problème une fois pour toutes. Alors sache qu’il existe plusieurs traitements, que le dermatologue peut te conseiller. Ce spécialiste de la peau adaptera ses solutions selon ton âge, la gravité de l'acné et l'impact qu'il a sur ta vie. Globalement, il existe trois types de traitements:
- Un traitement local, qui consiste à se laver les visage (ou les endroits atteints d'acné) avec un gel sans savon et à appliquer un traitement anti-
acnéique local. Le matin, l'application d'une crème permettra de compenser les effets desséchants du traitement.
- Un traitement combiné. Il allie un traitement anti-acnéique local avec un traitement oral, c'est-à-dire un médicament à avaler. Ce sera un antibiotique à faible dosage. Son action est surtout anti-inflammatoire et anti-sébum.
- Chez les filles, la pilule ou un autre traitement ayant une action anti-androgène peut être prescrit par le médecin. Les androgènes sont des hormones masculines présentes en petite quantité chez les femmes. Mais réfléchis bien avant de le faire!
Surtout, rappelle-toi d’une chose: quel que soit le traitement, il te faudra être patient: il faut compter quelques semaines pour voir une amélioration et cela peut durer jusqu'à plusieurs mois.

Sandrine Roulet

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°