Es-tu fan ou disciple de Jésus?

Quel été sportif nous avons vécu! Entre les Jeux Olympiques, l’Euro 2012, Wimbledon et le Tour de France, des millions de personnes ont retenu leur souffle pour encourager leurs sportifs préférés. Peut-être que toi aussi tu es fan d’un joueur, d’un athlète ou d’une équipe. Et dans de cas, tu connais une multitude de détails sur eux. Mais sais-tu que tu peux aussi être un fan de Jésus? Et, même mieux, disciple?

Le fan peut connaître la ville où Jésus est né, ses premiers miracles et même avoir un poster géant de lui dans sa chambre. Etre fan de Jésus, c’est déjà mieux que rien! Mais généralement, le fan ne connaît pas son athlète préféré en personne. Il se tient assez près de lui pour en attraper tous les bénéfices, mais assez loin pour éviter les sacrifices. Avec Jésus, c’est pareil: souvent, un fan de Jésus ne cherchera pas à le connaître vraiment, il aura une relation assez distante et ne sera pas prêt à renoncer à certaines choses.

Disciple, c’est encore mieux…
Alors il y a encore mieux qu’être fan: être disciple de Jésus. Quand il était sur terre, Jésus a demandé beaucoup à ses disciples. Ils n’ont pas eu une vie toute facile, parce qu’ils ont dû tout laisser pour lui. Mais c’est pourtant ce que Dieu veut pour toi: que tu ailles plus loin, que tu ne sois pas tiède, que tu lui donnes tout. Etre un disciple, c'est un engagement 24 heures sur 24. Cela va impliquer toute ton énergie et ton cœur. Cela te demandera peut être de renoncer à tes plans pour accepter ceux de Jésus ou de laisser derrière toi de mauvaises habitudes.

J’ai quoi à y gagner?
Tu me diras peut-être: «Mais c’est bien plus relax d’être fan que disciple!». Ma réponse, c’est que le disciple est plus heureux que le fan! Si Jésus te demande de le suivre, c’est parce qu’il brûle d’amour pour toi et qu’il veut le meilleur pour ta vie. Jésus est le maître qui te rendra le plus heureux. Si tu as avec lui une vraie relation, ta vie aura vraiment un sens. Tu en doutes? Essaie, et tu verras bien! En plus, Dieu t’a créé pour être un disciple. Il attend de toi que tu vives premièrement pour lui. Il mérite qu’on l’aime, qu’on l’adore et qu’on lui obéisse. Et alors tu découvres une vérité incroyable: en étant un disciple, tu fais plaisir à Dieu et tu te fais plaisir à toi. Génial, non?

Quel sera ton choix?
Passer de fan à disciple, c'est un choix qui t'appartient. C'est une décision que tu peux prendre aujourd'hui. Il ne s'agira pas d'être le chrétien parfait, avec zéro défaut, mais d'être une personne authentique qui admet ses erreurs et se relève pour poursuivre la course. Tu avanceras à contre-sens de notre société, mais au moins tu avanceras! Plutôt que d’être dans les tribunes du stade, tu seras sur le terrain, à courir aux côtés de ton maître.
Tu ne sais pas par où commencer? Je t'encourage à t'approcher de Jésus, il te montrera quelle direction prendre. Et si cet engagement te fait peur, sache que Jésus ne te demande pas d'accomplir cet exploit seul. Il vit en toi et t'aide à vaincre les obstacles pour vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue. Alors, fan ou disciple? A toi de choisir!

Delphine Bourgeois

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°