Comment survivre à l'armée

image: Comment survivre à l'armée
© Alliance Presse

2 conseils avisés

N'aie pas peur! Oui, si tu es chrétien, tu es différent des autres recrues. Tu ne vis pas la même chose et tu vas certainement te sentir parfois un peu à part, mais c'est tout à fait normal et juste comme ça! Dieu est avec toi! Prends cette école de recrue comme un défi, où tu auras à te démarquer, à t'affirmer comme chrétien et à mettre en avant tes valeurs! Fais tout ce que tu pourras pour mettre Dieu au centre de cette expérience de vie et il t'inspirera pour être un témoin, un disciple de son Royaume parmi tous ces militaires!
Samuel

Vas-y en étant positif, même si ce n'est pas facile. C'est sûr qu'il y aura des moments pas cool, mais ne t'arrête pas là. Il y a vraiment la possibilité de rentrer avec de super expériences. Et surtout, il faut en RIRE, de l'armée... Tu vas souvent faire des trucs que tu ne comprendras pas, mais le meilleur moyen de les vivre, c'est de les prendre à la rigolade.
Simon

En Suisse, l’armée est un passage obligé. Mais tout le monde ne l’apprécie pas. Comment survivre à l’armée? Les réponses de Michel Hofer, qui vient d’aligner école de recrue, école de sous-officier et paiement de galons

Qu’est-ce qui aide à garder le moral à l’armée?
Le moral à l’armée est quelque chose qui se prépare. Ne la prends pas comme une corvée, mais comme une nouvelle expérience. C’est à toi de faire que cela se passe bien. Cela commence par le choix de ton affectation. Choisis un domaine qui te plaira et dont tu pourras retirer quelque chose. Fais des recherches et demande conseil à des amis qui sont déjà passés par là. Si tu commences l’armée en étant motivé, tu pourras plus facilement garder le moral.
Tu verras, il y aura sûrement des exercices que tu devras faire beaucoup de fois. Cela devient vite ennuyant, mais c’est là qu’il faut s’amuser un peu. Cherche des moyens de t’amuser, sans entraver le bon déroulement de la journée.
Et pour finir, une petite solution miracle: prie pour être motivé et n’oublie jamais que Dieu est toujours avec toi dans les moments difficiles.

Comment se faire des amis? Est-ce vraiment nécessaire?
Pour vivre un bon temps à l’armée, se faire des amis est primordial. Tu ne seras peut-être pas ami avec tout le monde, mais tu te sentiras moins seul si tu t’entends avec une personne et que tu peux discuter de tout et de rien avec elle.
A l’armée, il y a des gens avec toutes sortes de valeurs et de pensées. Mais quand on a un même uniforme, que l’on marche au pas et que l’on partage la même chambre, on devient un peu tous pareils. La seule grande différence entre nous, c’est notre comportement envers les autres. Si tu cherches à te faire des amis, tu t’en feras. Pour cela, reste toi-même. Ne renie pas tes valeurs juste pour plaire, cela n’en vaut pas la peine.

Quelles sont les bourdes à ne pas faire pour éviter de souffrir plus que nécessaire?
On ne te demandera qu’une chose: obéir. Si tu commences directement à faire ton rebelle, tes supérieurs vont vite te coller une étiquette. Si, par contre, tu arrives à te faire apprécier d’eux, tu seras moins embêté. Pour cela, sois aimable, serviable et fais bien ton boulot. Mais pas trop quand même, sinon on risque de te forcer à grader: c’est une expérience très intéressante, mais cela rajoute quatre mois à ton service militaire!
En tout cas, la pire chose à faire durant l’armée serait de t’énerver à chaque fois qu’un ordre est illogique ou qu’il y a un contre-ordre. Car il y en aura! Je te conseille de prier pour avoir beaucoup de patience et de maîtrise de soi.

Ce temps d’armée peut-il être profitable?
Profites-en pour changer les choses que tu veux changer, par exemple dans ton emploi du temps. Avant l’armée, j’étais très occupé, engagé un peu partout. Comme j’ai dû tout arrêter pendant mon service militaire, j’ai pu faire le point sur mes divers engagements: j’ai décidé d’en arrêter certains et de m’impliquer davantage dans ceux que j’avais vraiment à cœur. Profite de ce temps pour remettre les priorités dans ta vie, mais aussi pour faire des choses que tu ne ferais pas forcement autrement, par exemple écrire. Cela te permettra d’occuper un peu les temps de pause et, surtout, de t’évader quelques instants de cet univers particulier.

Propos recueillis par Christian Willi

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°