Allo docteur, mes passions me rendent dingue!

image: Allo docteur, mes passions me rendent dingue!
© Alliance Presse

Fan invétéré d’électro, de rap ou de Taylor Swift? Accro au cinéma ou à ton dernier jeu vidéo? Supporter inconditionnel de la série Games of Thrones ou des jeux vidéo de baston? Il n’y a pas de mal à être «fan», mais y a-t-il une limite à ne pas franchir? Ta passion devient dévastatrice lorsqu’elle influence toute ta vie et même tes relations avec ton entourage.

Kevin est un fervent adepte de métal. En plus d’écouter en boucle ses artistes préférés, il passe des heures sur des sites spécialisés à lire des interviews de métalleux et à poster des commentaires sur les forums; il ne porte que des t-shirts de groupes de métal, ne fréquente que des gens partageant la même passion que lui et a une tendance à la mélancolie et à la colère. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres de l’influence qu’une passion peut avoir sur une vie. Un accro de musique classique pourrait peut-être souffrir de symptômes similaires ou peut-être d’autres effets secondaires.

Quatre signaux d’alarme
Plusieurs signaux peuvent te montrer si ta passion est allée trop loin.

• Ta passion te prend tellement de temps et d’énergie qu’elle affecte d’autres domaines importants de ta vie, comme tes résultats scolaires, ton sommeil et ta santé.

• Ta passion change ta façon de voir les choses et les gens: tu es tellement pris par elle, que tu n’arrives même plus à réaliser ce qui se passe autour de toi. Il n’y a que cela qui t’intéresse. Tout le reste, c’est nul, ça ne vaut rien. Tu bascules alors dans les extrêmes.

• Ta passion t’amène à faire des actes mauvais. Pour pouvoir t’adonner à ton plaisir, tu es prêt à mentir, voler, être agressif, manipuler, tricher. Des choses que nous n’aurions jamais entreprises en temps normal, notre passion nous rend capables de les faire pour arriver à nos fins.

--PAGE--

• Ta passion change ton identité en profondeur. Cela commence peut-être par un nouveau style vestimentaire: fan de reggae, tu te sens attiré par les rastas. L’étape suivante, c’est un changement de comportement: en plus des rastas, tu te mets à fumer des pétards. Accro de rap, tu changes non seulement de look, mais de langage, et ta conception de la vie et de la société évolue elle aussi. Une passion peut véritablement changer une personne. Cela m’a toujours interpellé de voir une personne douce et timide porter des vêtements de metalleux, avec des chaines, des pointes et des grosses rangers. Son habillement ne correspond pas du tout à ce quelle est.

Comment vis-tu ta passion avec ton entourage?
Il est aussi important que ta passion ne nuise pas à tes relations. Tout le monde est différent, chacun a son style, ses centres d’intérêt. C’est important de ne pas venir imposer à l’autre ce que nous aimons, mais de le respecter et de l’écouter, de ne pas rester sur ses positions, mais d’être ouvert à son avis. Ce sont des gens qui t’aiment et leur opinion est extrêmement importante. Ils sont souvent de bons baromètres pour juger l’effet de ta passion sur ta vie.
Si ta passion t’aveugle, elle risque de détruire tes relations et de te mettre en tension avec tes proches et les gens qui t’aiment. Essaie d’être vigilant et attentif lorsque ta passion devient un enjeu dans tes amitiés ou dans tes rapports avec tes parents. D’un côté, tu ne dois pas imposer ce que tu aimes aux autres; mais d’un autre côté, ne garde pas non plus cela pour toi. Veille à ce que ta passion ne te conduise pas à te sentir rejeté, exclu, incompris. Ne te replie pas sur toi-même: une passion se partage, se transmet, se vit en communauté. Ne t’enferme pas dans ton monde.

Reste passionné!
Nos passions peuvent donc fausser notre jugement. Nous croyons que nous avons un contrôle total sur elles, alors que c’est souvent l’inverse. Bien entendu, nos passions, lorsque nous les vivons pleinement d’une manière équilibrée, se savourent et s’apprécient. Elles donnent une saveur et une richesse toutes particulières à notre vie, elles sont le reflet de nos goûts et de nos dons. Nos proches peuvent même être contaminés par notre enthousiasme!

Par Guillaume Saehr

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°