Menacé par l’obésité, moi aussi?

image: Menacé par l’obésité, moi aussi?
© Alliance Presse

L’obésité est trois fois plus meurtrière que la malnutrition dans le monde! Cette maladie a des origines multiples: la génétique, le manque d’exercice physique... Mais elle est aussi due a une alimentation trop riche en graisses, en sucre et en sel: la malbouffe. Explications et conseils

Pratique, oui mais...
J’imagine ce que tu te dis: c’est tellement pratique d’acheter de la nourriture fast-food ou des plats déjà cuisinés au supermarché, surtout quand on est pressé ou qu’on veut faire des économies. Et même nos papilles apprécient! C’est vrai, la consommation d’aliments sucrés et gras procure une sensation de plaisir relayée par notre cerveau. Toutefois, ce style d’alimentation devrait être limité: en comparaison avec un repas équilibré (une protéine, un légume ou fruit, un féculent, un produt laitier), elle apporte peu de nutriments essentiels à ton corps et à ta croissance.

Une question d’équilibre
Tu craques sur le chocolat ou les chips? Pas de problème! Aucun aliment n’est mauvais en soi, mais il s’agit de ne pas exagérer. Tout est question d’équilibre et de bons sens. S’accorder une barre de chocolat comme dessert, c’est ok. Manger une plaque entière en plein milieu de la journée, c’est pas ok. T’acheter des chips pour un pic-nic, c’est ok. En ingurgiter à chaque pause, c’est pas ok.

Comment manger sainement sans se prendre la tête?
- Fais trois vrais repas rassassiants par jour. Tu éviteras ainsi les grignotages dans la journée. Sauter le petit déjeuner n’est pas un bon plan: ton corps cherchera à compenser le reste de la journée.
- Mange des fruits et légumes frais pour les vitamines et les sels minéraux qu’ils contiennent. Certaines études montrent que les produits bio contiennent moins de résidus chimiques comme les pesticides, donc sont meilleurs pour ta santé.
- Limite les aliments riches en graisse (charcuterie, pâtisseries, fromage, biscuits, apéritifs, sauces) et ceux riches en sucre.
- Opte pour les viandes blanches, les poissons, les crustacés ou les produits au soja plutôt que pour viandes rouges.
- Consomme de préférence de l’eau comme boisson.
- Evite l’alcool.

Les autres dangers de la malbouffe
Une étude a montré que les jeunes consommant plus de trois fois par semaine de la nourriture fast-food ont plus de risques de souffrir de problèmes respiratoires (asthme, rhinite allergique, etc.) que les autres. Par ailleurs, plusieurs cas d’intoxication et même un décès ont été recensés ces dernières années suite à l’ingurgitation d’un repas fast-food.

Par Sandrine Roulet

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°