Les jeux vidéo sont un bon divertissement, mais…

image: Les jeux vidéo sont un bon divertissement, mais…
© Alliance Presse

Aujourd’hui, les jeux vidéo ne sont plus réservés qu’aux geeks derrière leur PC. Sur la Wii, la PS4, ton smartphone ou ton ordinateur, ils sont accessibles partout. Les gens disent sans arrêt que «c’est pas bien», mais presque tous les jeunes y jouent. Alors, qu’en penser?

«C’est pas bien!»
On te l’a sûrement déjà dit: «Les jeux vidéos, c’est mauvais!». Vraiment? Qu’y a-t-il de mauvais? Cela dépend évidemment du jeu. Un jeu vidéo n’est pas mauvais en soi, c’est le contenu qui peut l’être. De nombreux jeux à succès mettent en avant la magie, les forces démoniaques et le surnaturel, parfois à petite dose, tels Tomb Raider ou Elder Scrolls. Les jeux te mettent souvent face à l’horreur et au monstrueux. D’autres jeux te font incarner un killer ou un meurtrier: GTA, Far Cry, Hitman, Assassin’s CreedComme pour les films ou séries, tu dois juger avec sagesse si un jeu est bon pour toi. Pourquoi y joues-tu? Quels sont les dangers? Et à quoi es-tu plus sensible? Si tu te sens mal à l’aise devant un jeu, jette-le.

Gérer son temps
Tout le monde le dit: il y a un vrai danger dans le temps qu’on peut passer devant un jeu vidéo. Si tu réalises que tu passes plus de temps devant ta console qu’avec des amis ou ta famille, fais attention! Cela devient un réel problème lorsque tu passes la moitié de tes nuits devant un jeu, ou même que tu ne pratiques plus tes autres hobbies. Si tu n’arrives pas à te gérer, n’hésite pas à demander de l’aide à quelqu’un avant d’être toi-même game-over: ton responsable de groupe de jeunes, tes parents ou un ami qui n’a pas cette difficulté. Les jeux peuvent être un bon divertissement, Mais ils sont à gérer avec modération.

Des jeux «clean»?
Heureusement, ça existe! La plupart des jeux de course, des simulateurs ou encore des jeux sportifs sont «cleans». On peut penser à FIFA 2014, PES 2014 ou NBA 2014, ou encore à Just Dance 2014 et Sonic & All Star Racing Transformed. Rocksmith 2014 te permet d'apprendre la gratte ou la basse en un temps record. Des sagas comme Mario ou Sonic contiennent quelques éléments magiques, mais il n’y a rien de mal à sauter sur des plantes carnivores et des champignons! Il y a de quoi bien s’amuser avec de jeux créatifs comme Little Big Planet, des jeux de type aventure avec de bons scénarios (The Stanley Parable, Bioshock Infinite, Portal 2), des jeux de stratégie (Age of Empires, Sid Meier's Civilization V) ou d’autres jeux indépendants (Rogue Legagy, Spelunky, FEZ, Super Meat Boy, Minecraft).

Jeux chrétiens
Là, soyons clairs, c’est pas la joie! Il n’existe pour l’instant pas vraiment de jeu sympa à caractère chrétien. Les quelques jeux qui ont été faits datent déjà tous de bien quelques années et n’ont pour la plupart pas été traduits en français. On trouve sur internet quelques petits jeux de plateforme, mais ils s’adressent souvent aux petits enfants.

Ton propre jeu!
Et si tu te lançais dans la création de ton propre jeu? C’est de plus en plus simple de créer un jeu vidéo, même si tu n’es pas un grand informaticien! Trouve une bonne histoire ou une idée sympa, choisis un format (2D/3D, arcade, plateforme…), et avec quelques potes intéressés à te joindre dans l’aventure, vous pouvez apprendre à utiliser des logiciels pour créer les divers éléments. Quelques exemples de logiciels: Gimp ou Photoshop pour des images, Blender pour des éléments 3D, GameSalad, UDK ou CryEngine pour créer le jeu lui-même. Tu trouveras facilement sur internet de bons tutoriels pour apprendre à créer un jeu de A à Z.

Ça te demandera de la persévérance et beaucoup (beaucoup!) de travail. Mais qui sait? Ton jeu connaîtra
peut-être le succès!

René Progin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°