De l’or dans les doigts

image: De l’or dans les doigts
© Alliance Presse

Et toi?

Et toi, as-tu des projets artistiques? Tu te sens artiste mais tu ne sais pas trop comment te lancer? Myriam t’invite d’abord à t’entourer d’autres artistes pour pouvoir montrer ce que tu fais, être encouragé en voyant le travail des autres et valorisé dans tes dons. Myriam te conseille également de t’inspirer de ce que dit la Bible, de prier, puis de foncer, parce qu’il existe de nombreux besoins. Pour elle, «chaque chrétien devrait trouver sa manière de s’exprimer».

Savais-tu que la pâte à modeler est un art à part entière qui peut être utilisé pour parler de Dieu? A force de travail et de projets originaux, Myriam Schott, 25 ans, a même réussi à gagner sa vie grâce à sa passion! Portrait.

Des films et des livres en pâte à modeler!
Myriam vient tout juste de décrocher un contrat avec un studio d’animation à Toulouse. Elle devra créer les accessoires pour la série Kiwi à France Télévision. Tout ça en pâte à modeler! Comme quoi, jouer à la pâte à modeler quand on a trois ans peut amener loin! Mais Myriam sait bien que, «pour pouvoir vivre de cette passion, il faut avoir plusieurs cordes à son arc et s’ouvrir à plusieurs domaines». Elle a donc multiplié les projets.

Elle a par exemple créé un court-métrage, Smoutch le conquérant, avec Alain Auderset au scénario. Chaque scène a été réalisée image par image. Pour sept minutes de film, 6100 photos ont été prises! Elle a aussi eu l’idée d’utiliser la technique de la pâte à modeler pour illustrer un livre sur la naissance de Jésus, un sur Daniel et un autre sur Néhémie. Par ces projets audacieux, Myriam est la preuve qu’on peut employer la pâte à modeler comme un art original pour faire connaître la Bible.

Montrer de belles choses
Mais pourquoi donc s’être lancée dans ce domaine-là? «Depuis toute petite j’ai pu faire du dessin, de la peinture. J’ai aussi toujours aimé le modélisme et ce qui est miniature». De plus, Myriam fonctionne beaucoup par le visuel. Représenter des scènes de la Bible en trois dimensions l’aide à s’approprier la Bible, à la lire avec un autre regard. D’ailleurs, les personnes qui ne sont pas artistes seront aussi parfois plus sensibles aux images qu’aux paroles. Voir des images en pâte à modeler leur parlera plus que des mots.

Plutôt que de montrer ce qui est triste et déprimant dans le monde, elle a décidé d’utiliser cet art pour représenter ce qui est beau. Dans le calendrier Mon créateur et moi, Myriam Schott expose la relation entre Dieu et l’individu tout au long de sa vie. «Je ne suis pas dans la critique, je cherche plutôt à mettre en valeur les choses agréables et belles.» 

Anne-Charlotte Mancebo

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°