Un camp mythique pour allier sport et foi

image: Un camp mythique pour allier sport et foi
© Alliance Presse

Depuis cinq ans, Jean (17 ans) n’a pas raté une seule occasion de participer aux camps d’été Sport et foi. Sa discipline? Le basket. Il attend chaque année avec impatience de pouvoir y retourner! Découvre pourquoi.

Que fais-tu pendant le camp?
Le camp est rythmé de temps de louange, de quatre heures d’entraînement dans la journée, de moments libres, de jeux organisés et de formidables soirées animées de témoignages avec divers orateurs (anciens participants, associations…). Il y a aussi des partages en petits groupes avec trois «catégories» au choix: ceux qui veulent apprendre les bases de la foi, ceux qui désirent en savoir plus sur Dieu et ceux qui ont envie de faire bouger les choses concrètement. Un foyer est à notre disposition pour passer du temps ensemble.

Qu’est-ce que tu apprécies dans les camps Sport et foi?
J’aime pouvoir partager la foi et le basket. Avec le temps, j’ai lié de très belles amitiés avec des gens que je revois pendant l’année. Nous avons beaucoup de points communs. C’est aussi un plaisir de revoir les coachs avec qui j’ai de belles relations. Ce camp est plein de moments très forts, tels que les soirées de témoignages où certains jeunes choisissent de suivre Dieu. Bref, je m’épanouis!

Est-ce que tu peux nous décrire un moment fort que tu as vécu ?
Il y a trois ans, un de mes amis a partagé son témoignage lors d’une soirée. A la fin, on s’est pris dans les bras avec mes amis les plus proches et on a prié. Un de mes potes a donné sa vie au Seigneur. C’était très simple et authentique. Nous partageons les mêmes luttes, c’est beau de vivre ça avec des amis.

Sur le plan sportif, qu’est-ce que ça t’apporte?
Ce camp permet de s’améliorer dans notre sport, car le niveau est bon dans chaque discipline. Les coachs ont de l’expérience, ils ont un bon état d’esprit et nous poussent en avant. Nous avons parfois la visite d’un joueur professionnel chrétien.
J’ai déjà joué dans une équipe de basket durant l’année, mais là je ressens la différence. La façon de jouer n’est pas la même: il y a une vraie unité dans l’équipe. On joue pour le plaisir, sans jugement. Finir l’entraînement en se prenant dans les bras et en priant, c’est rare!

Ça bouge!
Sport et Foi a débuté en France avec une discipline: le foot. Ce camp a connu une belle croissance et donne maintenant la possibilité d’exercer le handball, le tennis de table, le basket, le hip-hop et les sports en pleine nature tels que le VTT, le tir à l’arc, la course d’orientation… Chaque participant choisit un sport pour la semaine entière. Une version suisse de Sport et foi est aussi en train de voir le jour!
Sport et foi a ajouté une corde à son arc avec une série documentaire qui thématise la question des relations entre le sport et la foi. Plusieurs DVD sont sortis: Esprit saint, corps saint, Plus que sportifs et Hors je. On y découvre les témoignages de sportifs qui parlent de leur foi en Christ. «L’objectif est de montrer que Dieu aime les sportifs et qu’il souhaite leur donner une nouvelle identité qui n’est plus basée sur la performance ou l’idolâtrie sportive, mais ancrée dans l’amour du Christ qui change des vies», explique Joël Thibault, l’initiateur du projet.

Ecris à Just4U si tu veux participer à son développement!

Par Joëlle Lehmann, par Juan Millan

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°