Casting Crowns, un cœur qui bat pour Dieu

image: Casting Crowns, un cœur qui bat pour Dieu
© istockphoto

«Il faut s’exercer continuellement»

Les conseils de Mark Hall à tous ceux qui veulent se lancer dans la musique? «Tu devrais utiliser tes talents dans ton Église, si tu en as une, et commencer à écrire toi-même tes chansons. Dans les paroles, il faut raconter son histoire, parce que celle-ci peut toucher des personnes», dit-il. Juan DeVevo, le guitariste du groupe, estime qu’il faut saisir chaque opportunité de jouer et d’écrire. «J’ai travaillé avec des adolescents à l’Église et certains sont persuadés qu’ils sont talentueux et nés avec des compétences pour écrire. Cependant, il n’y pas que le don qui importe mais aussi l’apprentissage et l’expérience. Il faut s’exercer et écrire continuellement. Ne pas hésiter à écrire dans des cafés ou aller jouer n’importe où. Et ne pas hésiter à apprendre de ce que les autres font de bien.»

Leader du groupe rock américain Casting Crowns, Mark Hall se confie.

Depuis quatorze ans, Casting Crowns connaît un succès croissant dans le milieu musical chrétien. Ses membres parcourent le monde pour donner des concerts et témoigner de leur foi. Et leur dernier album «The very next thing» est un carton!

Pourquoi vous être lancés dans la musique séculière et non la musique chrétienne?
Le terme musique chrétienne est pour nous dépassé. Tu écris une chanson et ce sont les stations de radio qui déterminent si tu fais de la pop, du rap ou de la musique chrétienne. Nous voulons répandre la vérité sur Dieu, dire qui il est et ce qu’il nous a donné, à savoir l’espoir.

Qu’est-ce qui inspire la composition de vos chants?
Quand nous avons commencé à composer des musiques, nous voulions écrire sur ce qui nous semblait important. Après tout, chaque individu a envie d’écrire une chanson sur ce qui lui tient à cœur.

Il y a deux ans, vous avez appris que vous aviez un cancer. Qu’est-ce qui vous a permis de garder la foi durant cette épreuve?
Le cancer est effrayant. On pense toujours que cela n'arrive qu'aux autres… Je n’avais jamais imaginé que ce soit à moi qu’un médecin puisse l’annoncer. Au départ, j'ai été choqué. Mais, par la suite, j’ai été rassuré et ce fut une véritable «bienfait». Je me suis rapproché de la Bible et j’ai réappris une vérité, à savoir que Dieu est espoir.

Votre chanson «Oh my soul» est LA chanson de votre dernier album «The very next thing». Qu’est-ce qui vous a inspiré dans son écriture?
Beaucoup de jeunes se sentent seuls et pensent que Dieu ne prend pas soin d’eux. Ils n’ont pas l’impression d’être assez bons. Quand nous avons écrit «Oh my soul», nous voulions aussi que les jeunes sachent que nous ne sommes pas meilleurs qu’eux et que nous-mêmes nous avons ce sentiment de solitude.

Que voulez-vous susciter auprès de nous, les jeunes?
Je voudrais que vous puissiez réaliser que vous n'êtes pas seuls et que Dieu vous aime même s’ils vous n’avez pas la foi. Je veux que vous sachiez que Dieu peut vous changer et changer votre vie. Nous voulons que vous sachiez qu’il est une raison d’espérer.

Par Christian Wasem

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°