Quelles images je poste sur Facebook?

image: Quelles images je poste sur Facebook?
© Alliance Presse

Et encore deux conseils bien inspirés!

1. Principe d’équité
Ce que tu aimerais que l'on fasse avec tes photos, fais-le aussi aux autres: ne va pas publier une photo compromettante d'une amie avec un commentaire qui te fait pleurer de rire mais qui la fait pleurer tout court, si tu n'aimerais pas que l'inverse se produise.

2. Choisis bien tes photos!
Ne publie que des photos pas compromettantes. En y réfléchissant, as-tu vraiment envie que tes 423 «amis» te voient en bikini, ou à faire semblant d’embrasser une personne du même sexe que toi, ou alors avec une tête défoncée? Tu peux aussi recadrer tes photos avec une seule partie de ton visage (ça réduit les possibilités de reconnaissance logicielle et l'intérêt pour les personnes malveillantes). Et pourquoi pas illustrer ton émotion ou tes vacances par une photo symbole (qui ne met pas des personnes en scène, mais un lieu, un objet, etc.)? Une bonne parade pour alimenter ton mur

As-tu déjà reçu un message sur Facebook qui te disait qu'un de tes amis ou toi-même avait été identifié sur une photo qui circule sur Facebook? Quand ça t'arrive pour la première fois, tu te demandes bien qui-a-pu-poster-quoi-sur-toi-et-qui-risque-de faire-le-tour-du-monde. Ouf, rien de grave... c'était une photo de ton club de sport où tu es juste en train de crever l'écran. La classe. Tant mieux.

Mais voilà, poster des photos de soi ou de ses amis sur Facebook n'est pas sans risque. Voici quatre raisons pour y réfléchir à deux fois avant de publier n’importe quoi sur ce réseau social.

1. Ineffaçable!
Une fois la photo mise en ligne, tu perds le contrôle de sa diffusion. Elle peut être copiée, reprise, envoyée plus loin. Et si tu la retires, ceux qui auront eu le temps de la télécharger peuvent continuer de la diffuser.

2. Attention aux mauvais amis…
Une photo peut être critiquée, faire l'objet de moqueries et susciter un buzz. Des personnes peuvent se liguer contre toi ou contre ceux dont tu publies un cliché. Savais-tu que certains se sont suicidés suite à une campagne de dénigrement sur Facebook? Bon, me diras-tu, pas besoin de photo pour cela, c'est sûr! Mais c'est un élément de plus qui peut être utilisé contre quelqu’un.

3. Pas cool quand je recherche un job!
A l'heure où les entreprises vont visiter le profil Facebook des candidats, les photos d'une soirée délirante, publiées sur Facebook, peuvent effrayer un responsable des ressources humaines un peu rigide, justement dans l'entreprise que tu as contactée pour un emploi ou un job de vacances. Pas cool!

4. On peut me suivre à la trace…
Certains développeurs auraient développé un système d'identification des clients (de bars, de pubs, etc.) basé sur la reconnaissance faciale de Facebook. Pour l'instant, il devrait servir à te proposer le meilleur cocktail du jour directement sur ton Smartphone quand ton visage est identifié. Et demain, peut-être qu'il permettra à toute la communauté Facebook de savoir où tu te trouves. Vive la liberté.

Christian Willi

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°