Le Hobbit, un film fantastique riche de sens

image: Le Hobbit, un film fantastique riche de sens
© Alliance Presse

La sortie du film Le Hobbit: Un voyage inattendu donne le ton d’une nouvelle trilogie. Savais-tu que l’auteur des livres, J.R.R Tolkien, était un chrétien et que ses films sont pleins d’allusions à la Bible? La rédaction de Just4U t’encourage à aller voir le film avec tes «lunettes chrétiennes» et à partager tes réflexions sur notre compte Facebook de Just4U Connect

Tu n’y échapperas pas: pendant au moins deux ans, la trilogie
Le Hobbit va captiver les foules. Les fans du Seigneur des Anneaux se frottent déjà les mains: une histoire enchanteresse, un régal pour les yeux et les oreilles, voilà ce que devrait nous servir le réalisateur Peter Jackson. Mais derrière le spectacle, il y a un message: celui de J.R.R. Tolkien, auteur des livres qui ont inspiré ces films. Car Tolkien (né en 1892) était un chrétien convaincu. Si son but n’était pas premièrement de parler de Dieu par ses livres, on y trouve malgré tout quantité de parallèles avec la foi chrétienne. Et ils posent de nombreuses questions sur le monde, l’être humain, les relations, etc. Voici quelques exemples.

Un combat entre le bien et le mal
Le thème principal du monde Tolkien est celui de la confrontation entre le bien et le mal. Mais pour lui, bien et mal ne sont pas égaux, car le bien est primordial et vainqueur, et c’est lui qui aura le dernier mot. Cela implique que «les gentils» peuvent garder la confiance et l’espérance.
La société qui t’entoure est aussi une sorte de monde dans lequel combattent le bien et le mal. Mais il ne faut pas voir une lutte entre deux dieux, qui seraient Dieu et le diable. Car Dieu est déjà vainqueur. Et ce Dieu, aussi bien chez Tolkien que dans la «vraie vie», contrôle le cours des événements: le hasard n’existe pas.

Des personnages auxquels tu peux t’identifier
Les personnages de Tolkien nous enseignent beaucoup de choses. Tu verras que certains sont des figures de Jésus, à l’image de Gandalf qui ressuscite; d’autres incarnent l’amour du pouvoir ou de l’argent, d’autres encore symbolisent le péché et la révolte contre Dieu. Nous pouvons aussi nous identifier à plusieurs facettes de leur personnalité: leur courage, leurs doutes, leurs tentations, leurs valeurs, etc. Les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres nous interpellent aussi: l’amitié, la rivalité, le besoin des autres dans la faiblesse.

Rends-toi sur Facebook!
Nous pourrions multiplier les exemples, mais cela te montre déjà que Le Hobbit est un film qui fait réfléchir. Alors nous te proposons un défi: va voir ce film avec un regard critique et partage toutes tes réflexions sur le compte Facebook de Just4U. Tu peux nous dire ce que ce film t’apprend sur le bien et le mal, sur le monde qui nous entoure, sur Dieu, sur les relations et l’amitié, sur tes défis quotidiens, sur les défauts et les qualités de l’homme, etc. Et je suis sûr que, grâce à cela, tu pourras même utiliser Le Hobbit pour parler de ta foi à tes copains!

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°