Elle a craqué pour le gospel

image: Elle a craqué pour le gospel
© Alliance Presse

Gospel pour 100 Voix, c’est un groupe de référence dans le monde du gospel. Natacha, 28 ans, fait partie de ce chœur qui donnera des dizaines de concerts cette année. Elle raconte son parcours et explique pourquoi elle aime ce style de musique.

Natacha a toujours aimé chanter. Ado, devant le miroir ou dans sa chambre à coucher, elle reprenait les tubes de ses stars préférées. Elle faisait aussi partie d’un chœur d’une Eglise dans sa Réunion natale. Son rêve a toujours été le même: faire carrière, donner des concerts et faire un album qui se vendrait dans les bacs des disquaires, sur iTunes et qui grimperait au hit-parade.

Le grand saut
Il y a tout juste huit ans, Natacha quitte la Réunion. Elle prend un aller simple pour Paris, afin de concrétiser son rêve. Mais dans la Ville Lumière, son quotidien est très différent du monde de paillettes dont elle rêvait. Elle doit d’abord trouver des petits boulots, pour financer ses cours dans une école d'arts. En parallèle, elle participe à des ateliers, notamment de gospel. Durant trois ans, elle suit donc cette formation de chant, de danse et de théâtre.
Aujourd'hui, après avoir passé une série de castings, Natacha se réjouit d'avoir pu rejoindre la chorale Gospel pour 100 voix, en plus de divers rôles décrochés dans des comédies musicales.

Le gospel ne ressemble à rien d'autre
Natacha raffole des concerts. Et quand en plus il s’agit de gospel, c'est très particulier. «Le gospel me permet de vivre ma spiritualité sur scène». Car dans le gospel, on ne joue pas un rôle: «Je suis moi-même, avec ce que je crois et ressens». Résultat: le public voit bien quel amour se dégage de cette chorale. «Nous parlons d’ailleurs souvent de Dieu et de notre foi, avant ou après nos répétitions». Certains spectateurs viennent juste pour la musique, pas pour le message véhiculé par le gospel. «Mais nombreux sont ceux qui se disent touchés par notre concert.»

Même si Natacha rêve d'une carrière solo, elle souhaite garder un pied dans le gospel, tellement elle aime ça. Gospel pour 100 voix a entamé un «World tour», qui passera par la Suisse, la France et la Belgique.

Christian Willi

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°