La louange, pour transmettre une passion

image: La louange, pour transmettre une passion
© Alliance Presse

Avec la sortie de son album «Revealing Jesus», Darlene Zschech veut partager sa passion pour le Christ. Entretien exclusif.

La plupart des chants de ton nouvel album sont consacrés à Jésus. Pourquoi?
J'avais soif de voir Jésus se révéler davantage dans ma vie. En approfondissant ma réflexion, j'ai compris l'importance pour ma vie de foi de mieux connaître la personne du Christ.

Pourquoi être proche de Jésus est si important pour toi?
Dans chaque relation importante, nous recherchons l'intimité et la proximité. En tant qu'enfant de Dieu, je veux être plus proche de lui que de n’importe quelle autre personne. N'est-il pas extraordinaire d'avoir accès à ses secrets, ses mystères? J'aspire à pouvoir être les mains et les pieds de Dieu sur cette terre, autour de moi. Et tout commence par cette intimité.

Te sens-tu toujours proche de Dieu?
Toute relation importante, si elle veut tenir sur la durée, nécessite que nous investissions du temps. Lorsque je me sens distante de Dieu, je vais me promener, je me mets au piano, je commence à le louer. Et dans les temps plus difficiles, par exemple lorsque Dieu reste silencieux, il est important de ne pas rester silencieux. Indépendamment de mes émotions ou des circonstances, je choisis de lui dire ma confiance.

Dans ton quotidien, quel rôle joue la louange?
La louange est un élément central de mon existence. Dans Romains 12, nous sommes appelés à être tout entiers une louange à Dieu, en réponse à sa bonté manifestée envers nous. Dieu n'attend pas de nous la perfection, mais il nous invite à nous consacrer entièrement à lui.

Depuis quand fais-tu de la musique?
Je chante depuis l'âge de trois ans. A dix ans, j'ai commencé à gagner de l'argent en jouant dans un show télévisé. Cinq ans plus tard, Dieu m’a rencontrée. J'ai alors compris que je n'avais plus besoin de réussir les meilleures performances possibles pour être acceptée: Jésus m'aimait et m'accueillait comme je suis. Cela a changé ma vie. Mais on n’est jamais trop jeune pour chanter ce que l'on a sur le cœur. Si tu aimes chanter pour Dieu, n'hésite pas à composer des chants, à t'engager dans le groupe de chant de ton groupe de jeunes ou de ton Eglise.

Propos recueillis par Christian Willi

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°