Tremplin Phare a confirmé leur talent

image: Tremplin Phare a confirmé leur talent
© Alliance Presse

And the winner is: Bérénice Dauphin! La Canadienne a remporté la première édition du concours Tremplin Phare. Abigail Favre, 14 ans, est aussi arrivée en finale. Les deux femmes racontent comment elles ont vécu cette aventure.

L'expérience et la classe

Bérénice Dauphin (photo) a conquis le public et le jury à l’occasion de la finale qui, fin juin, a mis aux prises cinq concurrentes. Les finalistes avaient été sélectionnées à la fois sur internet et lors de Ze Rencontre, PAJE et la RJ. La finale a été filmée et diffusée sur internet et à la radio.

Un rêve qui est devenu réalité
Pour Bérénice Dauphin, 31 ans, qui aspire à une carrière musicale depuis longtemps, c'est un rêve qui devient réalité. A 19 ans déjà, alors qu'elle vivait ses premières expériences avec Dieu, elle avait reçu une conviction qu'elle chanterait un jour pour lui. Mais malgré sa formation musicale, son expérience dans un groupe et l’enregistrement d’un album (sorti seulement sur internet, faute de moyens), Tremplin Phare a été l'occasion de se relancer. «J'avais besoin d'une confirmation de Dieu pour mon engagement musical», confie-t-elle à Just 4U. Sa victoire lui permettra d’enregistrer un album et de bénéficier d'un coaching artistique et spirituel. Son rêve: toucher des millions de cœurs en parlant de l'amour que Dieu lui a témoigné.

Des rencontres enrichissantes
Elle a aimé rencontrer les quatre autres candidates, «bourrées de talents», et le professionnalisme des organisateurs. Elle est aussi reconnaissante à son Eglise et aux jeunes qui l'ont encouragée et qui ont voté massivement pour elle! Car Tremplin Phare, c'est un concours de chanson comme les organisent les télévisions. Avec le vote du jury qui compte pour 60% et celui du public pour le reste.


La jeunesse et la fraîcheur

Quelle voix très prometteuse! La Suissesse Abigail Favre, finaliste sélectionnée lors des RJ, a été à deux doigts de remporter Tremplin Phare. Passé la déception, Abigail est finalement très contente d'avoir participé. «Cela m'a donné de l'assurance et confiance en moi, en mes talents. Je suis encouragée à poursuivre ma formation de chant», nous explique-t-elle.

Le chant vainc sa timidité!
Abigail chante depuis qu'elle est toute petite. «Lorsque les grands parlaient de politique à table, je me retirais pour chanter dans mon coin». Depuis trois ans, elle prend des cours de chant, et c'est sa professeur de chant qui lui a parlé de Tremplin Phare.
Il semble que la timidité naturelle d’Abigail disparaisse dès qu'elle a un micro entre les doigts et qu'elle se met à chanter. «Le plus stressant a été le temps d'attente, entre le vote du jury et celui du public.»
Abigail marchera-t-elle sur les pas d'Adèle? Bien sûr qu'elle aimerait continuer à chanter et, pourquoi pas, enregistrer un CD un jour. Mais c'est encore de la musique d'avenir...

Christian Willi

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°