Game of Thrones, la série qui dlvise

image: Game of Thrones, la série qui dlvise
© Alliance Presse

Un monde médiéval où la magie et le surnaturel cohabitent avec les combats et les histoires politiques: voilà le cadre de Game of Thrones (GoT). La saison 3 de cette série vient de s’achever après avoir renconré un succès énorme. Mais que faut-il en penser? Deux questions de fond se posent: quel message véhicule-t-elle? Quelles sont les images proposées?

Certains ont émis une comparaison avec le Seigneur des Anneaux. Faux! Alors que l’œuvre de Peter Jackson présente un conflit entre le Bien et le Mal, dans GoT personne n’est bon, personne n’est mauvais. Ou plutôt, tous sont égoïstes, cruels et avides de pouvoir. Pour survivre, il faut mentir, trahir, tuer sa propre mère et égorger son frère. Tous les personnages qui ont montré de la bonté ou un sens de la justice ont été tués. C’est un monde de brutes, où seuls les méchants gagnent. Le Mal est Bien, le Bien est Mal…

Rechercher le Bien!
Que faut-il en penser? D’une certaine manière, GoT montre le monde tel qu’il aurait pu être sans Jésus. Il est vrai aussi que tous les hommes ont une part de bon et une part de mauvais en eux. Mais la Bible va plus loin, montrant qu’il y a en réalité deux catégories d’hommes: ceux qui ont accepté Jésus et les autres. Les chrétiens, même s’ils doivent encore lutter contre le Mal, sont du côté de la justice. La Bible fait une distinction claire entre le Bien et le Mal. On voit ce contraste dans Galates 5,19-22.

Une violence extrême
Deuxième question: que penser des images montrées par GoT? Quand on se bat, le sang coule à flots. On torture, on éventre les femmes enceintes, on coupe des têtes. La série enchaîne tueries sanglantes et traîtrises. Tout, ou presque, est montré à l’écran. Même la magie présente dans la série est toujours liée à la violence. Sacrifices, sang, douleur sont les moteurs d’une magie réellement noire. Et l’acteur Kim Harington a averti que la saison 4 serait pire encore: «Il y a beaucoup de scènes de combat, de sang et de choses gores. C'est bourré d'action par rapport à toutes les saisons précédentes». Le sexe et la nudité sont également très présents. Même la prostitution, l’homosexualité et la sodomisation sont mises en valeur…
Que faut-il en penser? Il est vrai que le cinéma montre ce qu’est le monde. Si tous les films se finissaient en happy-end et ne mettaient en scène que des gens formidables qui s’aiment, ce serait une vision faussée de la réalité. Cependant, GoT montre le mauvais côté de l’être humain d’une manière beaucoup trop crue. C’est du voyeurisme. De plus, la série donne réellement une mauvaise image de la sexualité. Les femmes n’y sont pour la plupart que des objets de plaisir; le mariage et la sexualité ne sont que des outils pour accéder au pouvoir.

Puis-je regarder ça?
Alors une question se pose tout naturellement: «Est-ce que, en tant que chrétien, je peux regarder Game of Thrones?». En fin de compte, c’est à toi de choisir si tu veux t’exposer à ces choses ou si tu veux te protéger. Certains seront plus sensibles à la violence, d’autres à la sexualité, d’autres encore à la magie noire. Si l’un de ces éléments te met mal à l’aise, GoT n’est vraiment pas conseillé! «Tout est permis, mais tout n’est pas bon pour moi» (1 Cor. 10,23). Est-ce bon pour toi?

René Progin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°