Des Bibles pour bikers ou métalleux

image: Des Bibles pour bikers ou métalleux
© Alliance Presse

Il existe aujourd’hui plein de Bibles en format poche destinées à des publics variés: les metalleux, les motards, les footballeurs, les femmes… Le but? Accompagner les textes bibliques de témoignages percutants qui vont changer des vies.

Est-ce que tu t’imagines aller parler du Christ à un metalleux hargneux, velu et sataniste, en ayant avec toi une Bible «normale»? Cela peut devenir déjà un peu moins flippant si le texte biblique est entouré de témoignages d’autres metalleux, chrétiens, qui retracent leur parcours de vie et disent ce qu’ils pensent de la Bible.

Une idée de Vikings!
C’est pour cette raison que l’assossiation Bible for the Nations (Bibles pour les nations) a fait produire plusieurs sortes de Bibles. Elles sont toutes construites sur le même schéma: elles rassemblent le Nouveau Testament, des témoignages, des récits de conversion et des prières. L’idée vient de Suède. Dans ce pays, il existe treize Bibles différentes, comme la Metal Bible, la Biker Bible (Bible des motards), la Football Bible, etc. Plusieurs de ces Bibles sont traduites dans d’autres langues. Objectif: rendre accessible le texte biblique à tous les styles de la population.

Un sataniste s’est repenti
Et les témoignages sont plutôt interpellants. Tu veux un exemple? Jeff Harshbarger (photo), un ancien sataniste, raconte dans la Metal Bible comment il est arrivé à Dieu. «Après quatre ans dans le satanisme, j’avais vu tout ce que Satan pouvait offrir. Je me suis dit, en “sataniste respectable”, que la dernière chose qu’il me restait à faire, c’était de m’ôter la vie». Mais Jeff n’a pas réussi. C’était juste avant sa rencontre avec Dieu.

Des trucs bien glauques…
Car la jeunesse de Jeff n’est pas idéale. Son père est alcoolique et la situation entre ses parents se dégrade jusqu’à ce qu’ils divorcent. Jeff se sent seul et cherche à tout prix à attirer l’attention et à «remplir» sa vie. C’est à 17 ans qu’il entre en contact avec le satanisme par l’intermédiaire d’un de ses collègues de travail, lors d’un job d’étudiant.
Au lycée, il fonde une secte, dans laquelle il participe à des prières et des rites occultes. Au fil du temps, la secte dévie au point qu’elle en arrive à prévoir un sacrifice de sang.

«Jésus, mets de l’ordre dans ma vie!»
Pour Jeff, c’est l’horreur de trop. «Les autres membres de la secte étaient sortis de la maison. A côté de mon lit, une voix m’a dit “Dehors!”. Je m’attendais à ce que ce soit un démon, mais rien n’était en vue. Plus proche encore: “Dehors!”. J’ai été tellement secoué par ce deuxième ordre que j’ai tout de suite obéi. J’ai sauté par la fenêtre de ma chambre, directement dans la présence de Dieu. Mes jambes ne pouvaient soudain plus me porter et je suis tombé face contre terre. Il n’y avait pas d’erreur possible sur l’origine de la voix. Je me suis relevé, ai regardé le ciel et crié: “Jésus, mets de l’ordre dans ma vie”.»
Et le Christ a effectivement mis sa vie en ordre. Quelque temps après, Jeff a rencontré sa femme. Depuis, le couple se charge de prévenir les dangers de l’occultisme et aide les victimes du satanisme à s’en sortir. Et Jeff a si bien connu la solitude et le désespoir qu’il peut aujourd'hui accueillir toute personne recherchant du secours.

Samuel Maire

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°