As-tu déjà prié avec un ami non-chrétien?

image: As-tu déjà prié avec un ami non-chrétien?
© Alliance Presse

Imagine qu’un ami vienne vers toi en pleurant parce que ses parents viennent de divorcer. Auras-tu le réflexe de prier avec lui? D’ailleurs, t’est-il déjà arrivé de prier avec un ami qui ne croyait pas en Dieu? On ne sait pas toujours comment s’y prendre et on craint parfois les moqueries. Voilà pourtant quatre bonnes raisons de se lancer.

1. Tu auras plus d’assurance
Tu ne te sens pas à la hauteur et pas prêt? Tant mieux, Dieu pourra prendre le contrôle! Heureusement que la réponse ne dépend pas de tes faiblesses mais de lui. Ce sera l’occasion de donner la possibilité à Dieu de se manifester alors que tu es faible. Quant à l’image que tu donnes, le mieux est d’être sincère et authentique avec tes amis et de leur montrer que toi aussi tu as encore à apprendre. Dans la prière, une petite phrase suffit. Si tu proposes régulièrement la prière à des amis, tu acquerras de l’expérience qui confortera ton assurance.

2. Dieu répond!
Si tu ne tentes rien, tu passeras sûrement à côté de la joie de voir Dieu à l’œuvre. Gabriel, 16 ans, avait un ami qui saignait du nez de façon récurrente. Un problème lassant qui empoisonnait sa vie. Gabriel lui a dit qu’il croyait en un Dieu qui guérit et il lui a proposé la prière. Son ami a accepté et Gabriel a pu prier pour que le saignement cesse. Les saignements ne sont plus jamais revenus chez son ami et Gabriel a été fortifié dans sa foi. Sache que «la prière du juste a une grande efficacité» (Jac. 5,16). Dans les petites choses comme dans les grandes, Dieu répond. Que ce soit pour une difficulté à l’école, un problème familial, un manque d’estime de soi ou encore une maladie grave: pour Dieu rien n’est impossible.

3. Ton ami sera touché par l’attention que tu lui portes
Et si ma prière n’a pas d’effet? J’aurai la honte! Quoiqu’il arrive, ton ami sera touché par l’attention que tu lui portes. Jonathan, 17 ans, a pu prier pour une amie non chrétienne. Elle n’allait pas bien et a accepté volontiers la prière. Elle n’est pas devenue croyante pour autant, mais a été très touchée que l’on prie pour elle. Boris, quant à lui, ne propose pas la prière directement à ses amis. Quand il voit que l’un d’entre eux va mal, il prie pour lui de son côté et le réconforte en lui disant qu’il le soutient par la prière. Cela le touche beaucoup.

4. L’occasion d’être un bon témoignage
«Grande gueule» devant la bande de copains, ton ami a toujours proclamé haut et fort qu’il était athée et qu’il ne croyait pas à toutes ces «bêtises»? Il sait que tu es chrétien et il ne manque pas de t’envoyer une pique quand il en a l’occasion? Difficile de se lancer quand les camarades ont la moquerie facile. La peur du qu’en-dira-t-on te tient au ventre. Ils ont beau se moquer, c’est vers toi qu’ils se tourneront quand ils auront des besoins. Si tu gardes une bonne attitude à leur égard, assurément ce sont eux qui te réclameront la prière.

Anne-Charlotte Mancebo

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°