Ce qu'il a appris de sa rupture amoureuse

image: Ce qu'il a appris de sa rupture amoureuse
© Alliance Presse

David s’est fait larguer alors qu’il s’imaginait marié. Au-delà de la souffrance, il a compris bien des choses.

2013, une sale année commence pour David: sa fiancée le quitte. Cette rupture a été très difficile à vivre… «Comment Dieu pouvait-il permettre cela? Où se trouvait-il dans tous ces événements? Cette situation a apporté de l’incompréhension, de la colère et de la rage envers Dieu». Il avait bien vu certains signaux d’alarme, mais n’avait jamais réagi. «J’avais toujours fermé les yeux, me satisfaisant de la situation et essayant de me justifier». Mais cette fois, il fallait revenir sur terre: «La douleur a été si vive que j’ai décidé de prendre les choses en main afin que cela ne se reproduise plus jamais ». Concrètement, il a opté pour de la relation d’aide et donné un droit de regard sur sa vie à ses amis, «pour qu’ils m’épargnent de foncer droit dans le mur».

Une fille pour combler un vide?
Il a fallu des mois à David pour se reconstruire, mais aujourd’hui, avec du recul, il peut dire qu’il est ressorti «grandi et fortifié» de cette crise. Pas dans le sens qu’il aurait pris dix centimètres ou gagné des pectoraux, mais dans le sens qu’il a compris bien des choses. Notamment celle-ci: sortir avec une fille ne doit pas avoir comme but de combler un vide: «Avec le recul, je me rends compte que cette relation ne menait nulle part, principalement parce qu’elle cherchait à compléter un manque affectif». Cette rupture a donc été un élément déclencheur de son changement, qui l’a amené à se dire que la prochaine fois qu’il sortirait avec une fille, ce serait pour «construire une relation aussi saine que possible».
Cette épreuve l’a rapproché de Dieu. «Je ne me suis jamais autant adressé à Dieu que durant cette crise, qui m’a finalement rapproché de lui». David s’est aussi rendu compte que Dieu était fidèle et qu’il souffrait avec lui. Rendu compte aussi que Dieu pouvait utiliser les crises de la vie pour le faire avancer.

Ne pas laisser tomber ses amis
Autre leçon: David regrette d’avoir mal géré ses amitiés pendant cette crise. «Lorsque j’étais en couple, j’avais pris de la distance avec mes amis, comme si ma relation amoureuse se suffisait à elle-même. Quand je me suis retrouvé seul, du jour au lendemain, l’absence d’amis a été flagrante». Et certains n’ont pas apprécié que David les recontacte juste parce qu’il avait besoin d’eux. L’un d’entre eux a heureusement été très disponible pour lui et l’a beaucoup aidé dans sa souffrance.

Sandrine Roulet et Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°