Comment rompre quand on sent que c'est faux?

image: Comment rompre quand on sent que c'est faux?
© Alliance Presse

Si l'on a la conviction que notre relation amoureuse n'est plus une bonne idée, comment y mettre un terme avec sagesse et bonté?

Un jour, Julien s’est fait remettre à l’ordre par trois amis proches par rapport à la relation qu’il entretenait avec Joana. Convaincu que leurs arguments étaient bons et que cette fille n’était pas faite pour lui, il lui a fait savoir qu’il voulait rompre. Sur le moment, il a été plutôt « gentleman ». Mais après, il a fait preuve de beaucoup de mépris envers Joana, comme s’il était content d’être « débarrassé » de cette fille qu’il considérait désormais comme ayant beaucoup de défauts...
Cette réaction, on peut vite être tenté de l’adopter une fois qu’on a rompu. Mais c’est là une grave erreur : on oublie alors que l’autre est un être humain, une personne qui doit être aimée d’un amour chrétien même quand l’amour « romantique » a disparu.

Pas par Whatsapp
Il existe encore d’autres maladresses à éviter quand on a bien réfléchi à notre relation et que l’on a l’impression que la personne avec qui l’on sort n’est pas la bonne. Là encore, ce qui doit guider notre attitude, c’est l’idée que notre « futur ex » est un prochain que Dieu nous demande d’aimer. Cela implique de faire les choses avec finesse et respect. Par exemple, larguer une fille par Whatsapp, c’est très médiocre… Il faut le faire en live, ou au pire par téléphone.

Employer les bons mots
Chaque situation est différente, mais il me semble judicieux de réfléchir à la manière de rompre. Demande conseil à des amis et prie aussi pour que Dieu te donne la sagesse de choisir le bon moment et les bons mots. Réfléchis aux raisons qui te poussent à rompre, mets-les peut-être par écrit pour t’aider à argumenter. Et n’emploie pas des paroles accusatrices, méchantes : fais plutôt passer le message que, de ton côté, tu penses sage de rompre pour telle ou telle raison. L’autre ne comprendra peut-être pas, mais au moins tu auras fait les choses dans les règles de l’art.
Bien sûr, certaines ruptures laisseront des blessures plus profondes que d’autres, mais une séparation « à l’amiable » est déjà moins rude à accepter qu’une séparation qui se termine en guerre des tranchées. L’autre en face de toi n’est pas une vieille paire de chaussures dont tu peux te débarrasser avec mépris.

En profiter jusqu’au bout ?
Le respect, c’est aussi ce qui doit t’amener à rompre au plus vite quand tu sais que tu n’aimes plus vraiment la personne. Cela peut être tentant de vouloir encore « passer du bon temps ». Mais une telle attitude est hypocrite. Quelle sera la réaction de ton ex quand il comprendra que tu es resté en couple pendant plusieurs semaines alors que tes sentiments avaient disparu ? Il aura l’impression d’avoir été un objet, et c’est un peu ça…
Dernière erreur à ne pas commettre : la pitié. Si tu es arrivé à la conclusion que ta relation ne mène à rien, prends ton courage à deux mains pour rompre dès que possible. A quoi bon jouer un double jeu ? A quoi bon laisser à l’autre l’illusion qu’il est aimé ? Il sera de toute manière blessé, et le faire attendre n’y changera rien. Alors courage !

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°