Il est intéressé, moi non… comment lui dire

image: Il est intéressé, moi non… comment lui dire
© Alliance Presse

T’intéresser à un mec qui ne te regarde pas, cette situation tu la connais certainement. Mais que faire lorsque tu te retrouves dans la situation inverse: tu attires un garçon qui ne te plaît pas et il en devient même un peu collant?

«Un de mes amis a commencé à s’intéresser à moi», raconte Juliette. Voyant qu’elle ne répondait pas à ses avances, Antoine a commencé à en rajouter des couches. «J’essayais de lui faire comprendre par mon comportement que je n’étais pas intéressée, mais rien à faire! J’ai même commencé à le trouver lourd». Que faire?

La gentillesse, un piège?
Certaines amies te feront peut-être des reproches: «Il saoule ce mec à la fin. Pourquoi tu continues à être gentille avec lui? Montre-lui qu’il est lourd, sinon il ne va jamais te lâcher!». C’est vrai que la gentillesse est parfois un piège, si un garçon risque de croire que tu lui portes de l’intérêt juste parce que tu es douce et gentille. Mais est-ce une raison pour devenir snobe ou sèche? Rester gentille, c’est une manière de témoigner de ta foi. Dieu ne fait-il pas preuve de patience envers nous? De plus, la gentillesse n’est en rien une promesse. Si le garçon en question veut y voir quelque chose de plus et se faire des faux espoirs, ce n’est plus de ton ressort. Toi aussi tu as sûrement déjà mal interprété la gentillesse d’un garçon à ton égard, non? L’important, c’est que tu sois en paix avec toi-même et avec Dieu. C’est là qu’est la clé!

Ne pas jouer avec le feu
Jusqu’où aller dans la gentillesse? «C’est toujours agréable de sentir qu’on plaît», confie Juliette. Mais cela peut aussi devenir une pente glissante. Prends garde de ne pas jouer avec ça. Tu as le droit de te sentir flattée et honorée, mais si tu ne peux pas rendre ces sentiments, ne cherche pas à les entretenir. Lorsque des sentiments sont en jeu, cela peut devenir dangereux. Au fond de toi tu sens très bien lorsque tu dépasses les limites et que ton comportement n’est plus de la gentillesse gratuite, mais une envie de susciter l’intérêt.

L’affrontement final
Juliette a vite compris que dans sa situation, laisser parler son comportement ne marchait pas. Se sentant étouffée, elle a réalisé que la seule issue à son problème était d’en parler avec Antoine.
C’est le point de vue masculin de Jonathan qui l’a décidée: «Je préfère que la fille me dise clairement qu’elle n’est pas intéressée, même si je ne lui pose pas la question directement. Ça me permet de pouvoir passer à autre chose». Juliette a donc pris les choses en main pour en parler avec Antoine. Même si cela n’a pas été facile sur le moment, leur amitié n’en est ressortie que plus forte. Dire les choses, c’est aussi une manière de montrer qu’on ne joue pas avec les sentiments du garçon.

Par Gaëlle Monayron

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°