Parler à ses amis c’est bien, les écouter c’est mieux!

image: Parler à ses amis c’est bien, les écouter c’est mieux!
© iStockphoto

On a tous une bouche… pour parler notamment. Mais aussi deux oreilles! Et elles peuvent être précieuses, pour écouter ses amis par exemple!

C’est agréable de passer du temps avec ses potes parler de tout et de rien. Mais parfois, tu peux te rendre compte que tu ne sais finalement pas grand-chose sur eux… Et si tu apprenais à être plus à l’écoute?

Dans son livre Réussir avec les autres (éd. Gied), John Maxwell, expert en leadership et conférencier, insiste sur l’importance de l’écoute. Il parle de plusieurs principes dont celui du «magnétisme» qui consiste à penser que les personnes sont intéressées par celles qui s’intéressent à elles.

Commence à prendre du temps avec tes amis sur des sujets qui leur tiennent à cœur et tu verras qu’ils commenceront également à t’écouter et à s’intéresser à toi, petit à petit. Tu apprendras à les connaître de plus en plus et tu sauras vers qui te confier lorsqu’une difficulté surviendra.

Pourquoi écouter?
Ecouter, c’est basiquement «être attentif à un son, entendre volontairement». Autrement dit, écouter ton ami va impliquer un effort et un sacrifice de ta part. Dans son livre, John Maxwell parle d’un autre principe, celui du jardinage. Il y explique que toutes les relations sont comme un jardin qui nécessite de l’entretien, du temps et de l’investissement. Lorsque tu investis dans ce jardin, tu y récolteras une amitié renforcée et surtout durable. Grâce à cela, John Maxwell parle «de partenaires de tranchés» car dans les moments difficiles, ton ami saura comment te soutenir parce qu’il t’aura écouté et qu’il saura comment t’aider à traverser ces instants.

John Maxwell parle aussi du principe de l’échange, un principe où tu dois essayer de te mettre à la place de ton ami pour mieux comprendre ce qu’il vit. Si tu appliques ce principe, tu verras que progressivement tu seras plus empathique avec lui, plus patient et surtout moins à même de le juger.

Ecouter, c’est également apprendre. Au travers de l’écoute de tes amis tu en apprends plus sur eux, mais aussi sur leurs expériences, leurs réussites, leurs échecs et tu en tires des leçons. Parfois, tu en apprends même sur toi-même!

Ne pas être excessif dans l’écoute
Attention toutefois à ne pas vouloir, à force de faire preuve d’empathie et d’écoute, supporter les problèmes des autres. Lorsqu’un de tes amis a un problème, encourage-le, propose-lui de prier, fais preuve de compassion mais n’essaie pas de contrôler ou de prendre son problème à sa place. Il ne faut pas confondre ami et psychologue!

Selon John Maxwell, si un de tes amis te parle d’un problème qu’il a avec un autre plus de trois fois, alors il faut que tu l’encourages à aller discuter avec la personne avec qui il est en conflit.

Par Mathilde Louis

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°