«Je n'ai pas de petit ami. Pourquoi?»

image: «Je n'ai pas de petit ami. Pourquoi?»
© Alliance Presse

Quelques trucs pratiques pour mettre toutes les chances de ton côté

- Sois toi-même, sans jouer un jeu ou te mettre dans la peau d’un autre.

- Achète des habits qui te mettent bien en valeur, mais sans chercher à draguer ou à provoquer.

- Soigne ta coupe de cheveux et, si tu as des lunettes, choisis une paire qui te va bien.

- Ne reste pas seul dans ton coin, mais essaie de te joindre à un groupe d’amis avec qui tu te sens bien.

- Occupe tes pensées avec autre chose que «il faut absolument que je trouve quelqu’un». Si tu observes toutes tes «cibles» avec cet état d’esprit, tu vas vite les saouler et te mettre une pression inutile.

-Ne déclare pas ta flamme de manière précipitée ou désespérée comme si c’était la dernière qui sonne. Laisse le temps faire son travail et fais bien connaissance avant de te lancer.

Ne pas avoir de copain ou de copine, c’est une punition? Si c’est ton cas, quand vas-tu trouver enfin celui ou celle que ton cœur désire? Dieu finira-t-il par te donner quelqu’un, ou alors se peut-il qu’il t’ait oublié?

Il y a quelques semaines, un pasteur expliquait, lors d’une rencontre de jeunes, l’importance de faire confiance à Dieu. Il nous a posé une question intéressante: «Quelle est ta plus grande crainte?». Devine ce qu’ont répondu les jeunes présents dans la salle: la «peur numéro 1» n’est ni de mourir, ni de perdre des gens proches, mais la crainte de finir tout seul, sans quelqu’un avec qui partager sa vie. Bref, de rester célibataire toute la vie. C’est peut-être une crainte qui fait écho dans ton cœur. Alors, que faire?

Je ne vais pas te dire d’être patient, de ne pas t’en faire, que «tu finiras bien par trouver» ou qu’«avec le temps tu verras». Ces phrases «bateau», tu les as sans doute déjà entendues, mais elles ne t’aident sûrement pas beaucoup! J’aimerais plutôt me poser la question avec toi: pourquoi es-tu tout seul?

Célibataire, un don?
Tu peux lire dans la Bible (Mat. 19,12) que certaines personnes sont destinées au célibat. Paul parle même d’un «don» (1 Cor. 7). «Aïe, et si j’avais ce don?», penses-tu peut-être. Sois rassuré: si, au fond de toi, il y a une envie d’avoir une histoire d’amour, de partager ta vie avec quelqu’un, alors tu n’as pas reçu ce don du célibat et tu fais donc partie de la grande majorité des gens qui ont besoin de quelqu’un.

Pas assez beau?
L’aspect physique n’est qu’une excuse pour cacher la réalité. Il faut bannir de tes pensées les mensonges du style: «Si je ne trouve personne, c’est parce que je ne suis pas beau, que je suis gros et que n’en vaux pas la peine». Si tu penses cela, c’est peut-être que tu ne t’aimes pas assez. Or, comment quelqu’un pourrait-il t’aimer si tu ne t’aimes pas toi-même? Ce sont des mensonges de l’Ennemi qui finissent par devenir des excuses. La réalité, c’est que tu as besoin de Dieu. Et lui, il t’aime et te perçoit comme une créature merveilleuse (Ps, 139,14). Si tu médites les Psaumes, tu découvriras comment Dieu te perçoit et ce qu’il pense de toi.

Un poisson dans un saladier?
Imaginons que tu désires avoir un poisson de mer chez toi. Tu le demandes à tes parents, et voilà qu’à l’instant on frappe à la porte pour te livrer ton poisson. Il est beau et rare: exactement celui que tu voulais! Que vas-tu en faire? Tu es pris au dépourvu et tu n’as pas d’endroit où l’installer, il est arrivé avant que tu y sois préparé. Vas-tu le mettre dans un saladier rempli d’eau salée en espérant qu’il survive?
Cette image montre qu’il n’y a pas d’âge limite pour fréquenter, mais qu’il s’agit du moment où tu seras prêt. Cela peut arriver très jeune ou plus tardivement, tout dépend. Comment pourrais-tu te mettre en couple et envisager de te marier si tu n’es pas prêt à accueillir quelqu’un dans ta vie? Ton histoire tiendrait aussi longtemps que le pauvre poisson dans un saladier!

Cette période de célibat est utile pour te développer, pour apprendre à te connaître, pour travailler ta relation avec Dieu et pour arrondir les angles de ton caractère. Il ne faut pas que des blessures subies viennent détruire ton couple de l’intérieur. Je n’affirme pas que tu es célibataire parce que tu n’es pas prêt ou que ta vie est en désordre, mais je t’invite vraiment à te poser cette question: es-tu prêt à recevoir ton poisson de mer dans des circonstances optimales plutôt que dans un saladier?

As-tu confiance en Dieu?
Dieu a un plan pour ta vie. Je sais, c’est dur à croire quand on meurt d’envie de trouver quelqu’un. Mais Dieu désire vraiment te rejoindre dans tes détresses. Ne cherche pas l’homme ou la femme de ta vie à tout prix, mais cherche ton Dieu de tout ton cœur (Ps. 37,4). Laisse-le s’occuper de ta vie, il connaît tes désirs et tes besoins. Il veut te bénir abondamment. Es-tu prêt à lui faire totalement confiance? Il attend parfois qu’on lui laisse les commandes pour agir.

Juan Millan

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°