Je partage ma chambre et je survis

image: Je partage ma chambre et je survis
© Alliance Presse

Passé l’âge de jouer aux Legos ou à la dînette, partager sa chambre avec l’un de ses frères et sœurs peut vite tourner au cauchemar... Comment faire pour trouver un peu d’intimité dans sa chambre?

Esther a partagé sa chambre avec sa sœur jusqu’à l’âge de 21 ans: «Quand on était petites, cela nous amusait beaucoup, surtout la nuit, quand on jouait avec nos lampes de poche... Mais avec le temps, nos goûts et traits de caractère se sont affirmés. Nos rythmes de vie sont devenus différents. Ces divergences ont souvent causé des disputes assez violentes». Six conseils pour une cohabitation réussie.

1. Suspendre les hostilités
Tu as besoin d’un endroit calme pour te reposer et te détendre. Or bien souvent, une chambre commune s’apparente à un véritable champ de bataille! La première chose à faire est donc de déclarer le «cessez-le-feu»: finis les assauts aériens à coups de polochon et les offensives matinales à l’eau froide... Si l’on parvient à réduire le temps passé à se disputer, on augmente ses chances de faire de sa chambre un espace agréable, où l’on aime passer du temps.

2. Etre toi-même
Tu as des passions et des opinions personnelles. Tu n'es pas obligé d’avoir les mêmes vêtements, lectures, accessoires ou goûts musicaux que ton frère ou ta sœur. Partager sa chambre, cela ne veut pas forcément dire tout partager! Si l’on est prêt à faire quelques compromis, on peut très bien être deux dans la même pièce et vaquer à des occupations différentes. Et même écouter de la musique différente. Et si tu ne veux pas que ton frère ou ta sœur te dérange avec ses musiques, achète-lui un casque pour Noël!

3. Développer ta créativité
Partager ta chambre ne doit pas t’empêcher d’affirmer ta personnalité. Au contraire, c’est une opportunité pour développer ta créativité. Tu peux par exemple prévoir un pan de mur sur lequel afficher tes propres photos ou posters, ou utiliser des coussins pour aménager un coin de la chambre en mini-salon où tu pourras lire tranquillement Just4U et tes BD préférées.

4. Organiser ton temps
Il y a forcément un moment dans la journée où ton frère ou ta sœur est absent de la chambre! Profites-en pour te détendre, lire la Bible, parler à Dieu... Ce sera ton moment à toi.

5. Inviter tes amis
Ta chambre, c’est un peu ton univers, et c’est normal que tu aies envie d’y passer du temps avec tes amis. Si tu prends soin de bien t’organiser à l’avance, tu peux inviter tes amis pendant que ton frère ou ta sœur est chez ses propres amis.

6. Rester positif
Si toi et ton frère ou ta sœur partagez la même foi, n’hésitez pas à prier ensemble ou à écouter de la louange dans la pièce. Ce sont des manières de demander de l’aide à Dieu dans cette relation fraternelle qui n’est pas toujours facile. Dieu connaît cette difficulté et il est prêt à t’aider. Et comme le dit Esther, qui aujourd’hui découvre pour la première fois la joie d’avoir une chambre pour elle toute seule: «Je ne regrette pas d’avoir partagé ma chambre, parce que cela m’a aidé à mûrir. J’ai appris le respect, l’ouverture d’esprit et une souplesse de caractère que je n’aurais pas pu acquérir autrement.»

Hélène Bonhomme

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°