«Jusqu’où aller dans les câlins?»  (Dr Just)

image: «Jusqu’où aller dans les câlins?»  (Dr Just)
© Alliance Presse

«Je suis couple avec un garçon plus que formidable et chrétien. Nous avons vraiment la volonté d'attendre le mariage avant d'avoir des relations sexuelles. Mais nous nous posons la question des préliminaires. Qu'en dit la Bible, que peut-on tenter avant le mariage?» (Caro, 18 ans)

Jusqu’où aller dans les caresses, baisers et câlins? Certains couples ont décidé de ne même pas s’embrasser avant le mariage; d’autres sont allés très (trop) loin dans leur intimité physique. Alors où trouver le juste milieu? Plus on va loin, plus on veut aller encore plus loin et plus on risque d’en arriver au point de non-retour, où l’on passe à l’acte sexuel.

Un fossé
C’est un peu comme si l’acte sexuel était symbolisé par un fossé et que l’on s’approchait toujours plus du fossé. Donc le plus sage est de rester le plus loin possible du fossé. Les attouchements et câlins ne sont pas encore la «relation sexuelle». Mais si deux personnes se mettent à se caresser à certains endroits «chauds» et d’une certaine manière, ce n’est qu’une question de temps pour qu’elles en arrivent aux relations sexuelles. Elles jouent avec le feu et vont se brûler!

Quelle forme d'amour es-tu en train de développer?
Alors qu’est-ce qui est permis et qu’est-ce qui ne l’est pas? Les caresses ne devraient avoir lieu que dans le cadre d’une relation sérieuse, ce qui semble ton cas. Une relation sérieuse a pour but premier d’apprendre à se connaître en vue du mariage. Or ce n’est pas en se caressant langoureusement que l’on apprend le mieux à connaître la personne en face telle qu’elle est, mais en soignant la communication et en faisant plusieurs activités ensemble.
On distingue entre trois sortes d’amour dans la Bible: l’amour physique, l’amour sentimental (être bien en compagnie de la personne), l’amour qui se donne (se donner pour l’autre et chercher d’abord son bien). Dans une relation, il faut les trois. Donc si on ne tombe que dans le physique, c’est qu’on manque d’équilibre.

Maîtrise de soi
La Bible nous enseigne un principe: nous devons vivre dans la sainteté et maîtriser notre corps. Alors mettez toutes les chances de votre côté pour que ces principes soient respectés. Si par exemple tu sais que tu devras fréquenter longtemps avec ton copain (par exemple à cause des études, de la distance, etc.), va le moins vite possible dans les contacts physiques. Parce que plus le temps passe, plus tu auras envie de plus.

Comment fonctionnent les gars...
Tu dois aussi tenir compte de la manière dont celui que tu aimes fonctionne; peut-être que toi tu gères, mais qu’il ne gère pas trop et qu’il est tenté de manière trop forte par vos câlins. Surtout que, comme tu le sais, les gars réagissent au quart de tour au niveau hormonal avec les caresses. La question du respect est importante dans la Bible: aimer l’autre, c’est le respecter et faire en sorte qu’il ne vive pas vos moments d’intimité physique comme quelque chose de trop difficile à gérer.
Concrètement, j’ai entendu deux principes très sages: d’une part, avant le mariage, on ne touche pas ce qu’on n’a pas; d’autre part, on ne met pas les mains sous les habits. Si tu respectes ces deux limites, cela t’évitera de te laisser tout à coup entraîner au-delà de ce que tu voulais. Il est aussi sage de ne pas se retrouver seuls dans une pièce pour ces moments d’intimité, mais qu’il y ait toujours des gens pas loin qui «risquent» de vous interrompre.

Communication
Je vous encourage à vous tenir à votre résolution d’attendre le mariage pour avoir des relations sexuelles, mais aussi à communiquer à ce sujet, à vous fixer explicitement des limites: «Nous n’irons pas plus loin que là». Dites ce que vous ressentez.
Attendre jusqu’au mariage pour les rapports sexuels et vivre les caresses et préliminaires de manière sage avant le mariage est quelque chose de vraiment formidable! En fait, plus tu te laisses de choses à découvrir pour le mariage, plus le cadeau que tu déballeras lors de ta nuit de noces sera un cadeau formidable!

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°