Comment décrypter la voix de Dieu?

image: Comment décrypter la voix de Dieu?
© Alliance Presse

Il est des situations où tu ne sais pas trop ce que Dieu essaie de te dire. Voici quatre principes fondamentaux pour faire le tri. Découvre sur le site les autres articles consacrés à «Dieu parle».

Dieu parle! Tout le monde te le répète et tu l’as bien compris! Mais entre ce que toi tu veux et ce que Dieu veut que tu fasses, parfois tu es perdu. Tu te demandes alors: «Comment savoir que c’est Dieu qui me parle et que mon choix est conforme à sa volonté?». C’est en fait ce qu’on appelle le «discernement». Pour mieux discerner, voici quatre principes qui pourront t’aider.

1. Qu’en dit la Bible?
Ce que Dieu te dit et te demande est toujours conforme à sa parole. Sa parole est dans la Bible. Donc, quand tu dois faire un choix, n’oublie jamais de vérifier dans ta Bible s’il est conforme à la parole de Dieu. Par exemple, un rêve, une impression, la parole d’un ami ou une vision qui te pousserait à mentir ne peut pas être soufflé par Dieu. En effet, la Bible dit bien: «Le Seigneur déteste le mensonge, il approuve ceux qui pratiquent la vérité»
(Pr. 12,22).

2. Qu’en disent les autres?
Dieu nous parle au travers d’autres croyants. Tu peux être attentif autour de toi à ce que des croyants plus expérimentés te disent sur ce projet. Dans l’idéal, tu peux soumettre ton questionnement à quelqu’un de ton Eglise, qui de préférence est neutre. Par exemple, si tu envisages de partir en mission à l’étranger, parles-en au responsable de groupe de jeunes. Mais évite un ami trop proche qui peut-être voudrait plutôt te garder à ses côtés.

3. Qu’en disent les circonstances?
Dis-toi bien que Dieu est celui qui favorise les circonstances. C’est lui qui ouvre ou ferme les portes. Par exemple, si c’est sa volonté que tu partes à l’étranger, il mettra les moyens à disposition. A contrario, si tu as une opposition constante pour obtenir un visa, ou encore acheter ton billet d’avion, peut-être qu’il faut t’arrêter pour reconsidérer la situation.

4. Qu’en dis-tu?
Dieu nous prépare à faire sa volonté en déposant en nous une forte conviction intérieure. Si tu te sens en paix avec ta décision et qu’en plus elle te remplit de joie, il y a une grande possibilité que cela vienne de Dieu. Cela ne veut pas dire que tu ne vas jamais douter de ton choix, mais que tu es capable d’identifier un moment où tu étais vraiment convaincu par ce choix.
Tu peux considérer ces quatre principes comme les quatre pieds d’une chaise. Si l’un des pieds manque, la chaise ne tient pas. C’est la même chose pour ta décision! Dans ce cas, continue à présenter ton projet à Dieu dans la prière. Cela ne veut pas dire forcément que ton choix est mauvais, mais juste que ce n’est pas le bon moment. Dieu te répondra en son temps, sois-en sûr!

Célia Martinon

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°