8 façons d'être à contre-courant de la société

image: 8 façons d'être à contre-courant de la société
© Alliance Presse

Chrétien, donc différent! Tu l’as sûrement déjà remarqué… Mais concrètement, de quelle manière nageons-nous à contre-courant? Et comment tenir le coup face aux courants qui voudraient nous écarter du «droit chemin»?

Aimer sans rien attendre en retour
Aimer les gens aimables, c’est facile! Aimer les «boulets» ou les gens vraiment différents de nous, on n’essaie même pas. D’ailleurs, on le voit bien autour de nous: entre deux politiciens qui s’engueulent ou entre des footballeurs concurrents, il n’y a pas tant d’amour. De même, c’est chaud d’apprécier les racailles, les lèche-bottes, les menteurs ou les profs injustes. Et pourtant… Aller à contre-courant, c’est changer de regard sur ces personnes, qui sont toutes des créatures de Dieu, dignes d’être aimées sans condition. Jésus a été exemplaire: même s’il dénonçait le péché chez les gens, il leur manifestait un véritable amour.

A fond!
Je suis sûr que tu as déjà été gavé par les gars d’Amnesty International qui t’interceptent dans la rue, ou par les Témoins de Jéhovah qui veulent te faire avaler leur religion… Même s’ils sont un peu lourds, ils ont un mérite: ils s’engagent à fond pour une cause. Le zèle est aussi une valeur essentielle de la foi chrétienne. Es-tu prêt à faire ton maximum pour que Dieu soit connu et honoré autour de toi? Parler de lui? Donner de ton temps et de tes ressources à une organisation chrétienne, à un parrainage d’enfants, à ton groupe de jeunes ou ton Eglise? Le but n’est pas de «faire pour faire» mais de découvrir qu’en se donnant à fond, on en retire maintes satisfactions et qu’on observe des résultats concrets.

Toujours heureux!
T’as déjà vu la tête des gens dans la rue? Il y en a tant qui tirent une mine d’enterrement! Le bonheur est une denrée rare… Mais là, nous pouvons vraiment nous démarquer. Nous sommes porteurs du message le plus incroyable de toute la terre, le seul qui peut redonner un sens à la vie des gens en les réconciliant avec Dieu. Nous pouvons compter sur son soutien en toutes circonstances, nous n’avons pas à craindre l’avenir. Autant de raisons de nous démarquer par la joie! Ce bonheur se voit-il sur ton visage? Sourire, c’est déjà une façon de nager à contre-courant!

Moi d’abord?
Nous aimons tous voir, dans les films hollywoodiens, ces héros qui se sacrifient pour une bonne cause et qui mettent les intérêts des autres avant les leurs. Dans la réalité, c’est plus rare… Pourtant, Dieu nous y invite. Regarde l’apôtre Paul: il a passé sa vie à se faire insulter et taper dessus, renonçant à son confort et à sa sécurité, pour annoncer l’Evangile au plus grand nombre. Alors, à son exemple, apprends à penser d’abord aux autres plutôt qu’à toi. C’est une valeur à contre-courant, mais une valeur qui va nécessairement interpeller ceux qui t’entourent.

--PAGE--

Content de ton sort
Nous sommes parfois d’éternels insatisfaits, qui en veulent toujours plus, et tout de suite. La tentation est vite là de croire que l’herbe est plus verte chez les autres. Meilleures notes à l’école, meilleurs parents, davantage d’argent, plus chouettes vacances: on trouvera toujours des gens qui ont une vie apparemment plus enviable. Pourtant, là encore, être chrétien c’est se contenter de ce que nous avons. Deux objectifs: d’une part, tu arrêteras d’être toujours aigri parce qu’il te manque un truc; d’autre part, tu impressionneras les autres par ta «positive attitude» si tu n’es pas toujours en train de râler tant que tu n’as pas eu ton caprice…

La vérité, c'est la vérité!
Aujourd’hui, la mode est de dire que la vérité n’existe pas. Tu crois que les spaghettis carbonara gouvernent le monde, que ton chien est ton arrière-grand-père réincarné et qu’il ne faut boire que de l’eau pour entrer dans la vie éternelle? On te dira alors: «C’est cool, chacun sa vérité, l’important est d’être sincère». Là, les chrétiens sont vraiment à contre-courant: nous croyons que la Bible est vraie et que tout ce qui la contredit ne peut pas l’être. Bien sûr, nous ne comprenons pas encore tout et nous avons à progresser dans la connaissance et dans la réflexion au sujet de Dieu, mais nous savons que la vérité est dans la Bible. Attachons-nous y fermement!
Le plaisir avant tout?
Le plaisir est une valeur primordiale pour nos contemporains. Il justifie tout et n’importe quoi. Pas besoin de te faire un dessin… Là, les chrétiens sont encore à contre-courant, car appelés à la sainteté, c’est-à-dire à être séparés de toutes les pratiques qui ne plaisent pas à Dieu. Les chrétiens mettent des limites là où les autres n’en mettent pas. Mais, bonne nouvelle, on est finalement plus heureux en suivant certaines règles qu’en suivant nos propres pulsions sans réfléchir!

«J'y crois même si ça semble bizarre...»
Je connais un gars qui ne voulait pas croire que l’homme avait marché sur la lune, tant qu’il ne l’avait pas vu de ses propres yeux… La mentalité, aujourd’hui, est au doute: on ne croit que ce qui est visible et prouvable. Et donc, Dieu, la résurrection, les miracles dans la Bible et le paradis, tout cela est considéré comme des fables. Or, être chrétien, c’est accepter que ces choses sont vraies même si cela semble difficile à croire…

Tout un programme: il faut toute une vie pour le mettre en place, mais autant commencer maintenant. D’abord parce que tu seras bien plus heureux. Ensuite, parce que ces valeurs-là parlent aux gens autour de toi. Mine de rien, tu seras plus interpellant si tu es souriant, content de ton sort, plein d’amour, dévoué et convaincu de ce que tu crois, plutôt que si tu suis le groove général.
Tu verras que ton entourage se mettra à te poser des questions…

Par Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°