«La Bible a-t-elle vraiment quelque chose à me dire?»

image: «La Bible a-t-elle vraiment quelque chose à me dire?»
© Alliance Presse

Pour toi, il ne fait pas vraiment de doute que la Bible est vraie et fiable. Mais tu doutes un peu de sa pertinence: a-t-elle vraiment quelque chose à te dire? David Rossé, animateur jeunesse à la Ligue pour la lecture de la Bible, te répond. Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier consacré au doute.

Des lois sur la manière d’offrir des sacrifices à Dieu. Des prophètes qui annoncent le jugement à un peuple rebelle. Jésus qui chasse des démons et guérit des paralytiques. Des apôtres qui donnent des instructions sur le rôle de la loi dans la vie chrétienne. On t’a bien dit depuis toujours que la Bible est vraie, mais tu n’arrives pas toujours à voir en quoi elle est pertinente pour ta vie de tous les jours. «Tu n’es pas le seul à avoir ces questions; beaucoup de gens peinent à voir en quoi la Bible est utile pour la vie chrétienne», explique David Rossé, animateur jeunesse à la Ligue pour la lecture de la Bible (LLB).

Des fruits après coup
C’est grave, docteur? «Non, il ne faut pas s’en effrayer», estime David Rossé. En effet, au fil des années tu verras que cette Parole dont tu t’es nourri a vraiment été utile. David Rossé l’a lui-même expérimenté: «Je me suis confronté au texte biblique assez jeune, souvent sans m’en rendre compte, tant c’était une habitude. Ce n’est qu’après coup que j’ai vu à quel point cette lecture m’avait façonné, combien elle avait porté du fruit». Son conseil est donc simple: même si tu remets en question l’intérêt de ce que tu lis dans la Bible, continue de la lire, de te frotter au texte. «La récompense n’est pas forcément immédiate, mais on se rendra compte tôt ou tard de ce qu’elle a apporté.»

Psaumes et Evangiles
D’accord, mais quels textes lire pour être quand même édifié? «Commence par les Psaumes et les Evangiles», propose David Rossé. Selon lui, nous avons besoin, pour grandir dans notre relation avec Dieu, d’expérimenter aussi qu’il existe. «Or les Psaumes rejoignent cette dimension d’expérience, de lien très fort avec Dieu qui s’exprime à travers le chant. Et les Evangiles, centrés sur la personne de Jésus, sont concrets sur ce qu’il a fait pour nous.»
Tes doutes sur la pertinence du texte disparaîtront aussi gentiment si tu étudies le texte en groupe. Il est en effet possible de voir comment la Bible obtient des échos concrets dans la vie des autres.

Un panorama complet
Est-ce à dire que tous les autres textes sont inutiles? «Non, on fera parfois de belles découvertes! La Bible est un livre qui peut être déroutant», estime David Rossé. A force de lire des textes pas forcément faciles, tu constateras que tel personnage a rencontré les mêmes défis que toi, que telle parole d’un prophète ou d’un apôtre demeure un avertissement; tu verras peu à peu les liens entre différents passages, tu comprendras que la venue de Jésus est déjà annoncée dans l’Ancien Testament, tu découvriras quels sont les similitudes et les différences entre l’Ancien et le Nouveau Testament, tu t’émerveilleras de voir que Dieu n’a pas changé. Et, justement, c’est cette certitude qui, finalement, devrait faire disparaître nos doutes: Dieu ne change pas, et donc ce qu’il a dit il y a 2000 ou 3000 ans n’est pas démodé.

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°