Vivre une bonne amitié avec le sexe opposé, c’est possible?

image: Vivre une bonne amitié avec le sexe opposé, c’est possible?
© Alliance Presse

L’amitié gars-fille est-elle possible? Les avis sont partagés. Certains jugent que l’amitié avec le sexe opposé est possible. Beaucoup disent «ça dépend». Mais ça dépend de quoi?

Une amitié saine
L’important, dans une amitié gars-fille, c’est d’être à l’aise à propos de l’entente que l’on a avec l’autre. Si tu sais rester toi-même et partager sans arrière-pensée, alors une amitié gars-fille peut fonctionner. Les grandes amitiés se fondent sur la fidélité et l’entraide. Proverbes 17,17 dit: «Un ami aime en tout temps, et quand survient l’adversité, il se révèle un frère». Beaucoup d’amitiés gars-fille proviennent de relations qui se sont développées pendant l’enfance puis parfois l’adolescence. Ce sont des amitiés de longue date.
Il n’y a aucune rivalité, ni domination, mais la certitude que l’autre sera toujours là quelles que soient les circonstances. Avoir de l’affection purement amicale implique aussi d’être heureux pour le bonheur de l’autre et de lui laisser sa liberté. Dans l’amitié gars-fille, il n’y a pas d’attirance physique. L’amitié est une ouverture vers le monde extérieur, elle est pleine de richesses. Partager avec le sexe opposé, c’est avoir un regard différent.

Trouve un juste équilibre
La frontière entre amitié et amour est très étroite. Il est possible d’entretenir des liens d’amitié entre un gars et une fille, mais il est important d’être au clair. Si tu es persuadé que ta relation avec l’autre n’ira pas plus loin que l’amitié, apprends à mettre des limites. Il existe une certaine ambiguïté lorsqu’il y a une grande complicité. Si l’autre n’a pas le même regard sur votre amitié, le risque est de lui donner de faux espoirs et de provoquer des blessures. Il est possible que, suite à cela, la personne rejetée n’ait plus confiance ou que son estime d’elle-même soit affaiblie. Alors avant de faire des dégâts, sois clair avec l’autre. Ton attitude en dit beaucoup. Les gars n’ont pas la même façon de vivre l’amitié que les filles.

Cela dépend de toi!
Laëticia parlait plusieurs fois par semaine sur Whatsapp avec Marc, un ami à elle. Leurs conversations étaient agréables et ils se voyaient de temps en temps en groupe. Quand Marc a proposé de nombreuses fois à Laëticia de la voir seule sans d’autres amis, elle s’est posé des questions. Son amitié avec Marc était importante, mais elle n’attendait pas plus. Par respect pour lui, elle a décidé de mettre un peu de distance. Et elle a bien fait, car elle ne s’était pas trompée. «Offrir l’amitié à qui veut l’amour, c’est donner du pain à qui meurt de soif.»
Chaque relation est différente, chacune nous apporte, nous apprend, nous fait grandir, parfois nous fait mal. La manière de vivre nos amitiés dépend de nous, de ce que nous attendons d’elles. L’amitié avec le sexe opposé, c’est s’attacher de la bonne façon!  

Par Joëlle Lehmann

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°