Fais le test: As-tu des amis assez complémentaires?

image: Fais le test: As-tu des amis assez complémentaires?
© Alliance Presse

Dans ton cercle d’amis, as-tu un panel assez varié de personnes différentes ou tes potes ont-ils tous le même profil? Fais le point, pour peut-être diversifier tes relations à l’heure de la rentrée, alors que tu seras forcément confronté à de nouvelles relations. Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier «Un bilan de tes relations».

1. Tes potes sont plus âgés ou plus jeunes que toi?
On a généralement des amis du même âge que soi (logique, puisque tu ne vas pas te retrouver à l’école avec des bébés ou des centenaires!). Mais as-tu aussi noué des amitiés avec des plus vieux et plus jeunes que toi? Ceux qui ont quelques années de moins que toi sont souvent bien utiles: d’une part parce qu’on s’amuse bien des fois avec des préados qui ont du plaisir à une partie de cache-cache ou à une bataille de coussins. D’autre part parce qu’ils t’obligent aussi à te responsabiliser, à être un exemple pour eux. Tu noteras donc que «montrer l’exemple» et «avoir du fun», ce n’est pas incompatible! Les amis plus «vieux», eux, nous tirent vers le haut par leur maturité, leur expérience de vie, ce qu’ils ont déjà compris de Dieu, etc.

2. Des gars ou des filles?
Le bon mix consiste à avoir des amis des deux sexes. Un exemple: si tu es un gars et que tu n’as que des amis mecs, tu auras toujours peur des filles et tu vas la roter quand sera venu le temps des zamours… Autre exemple: si tu es une fille et que tu n’as que des amis gars, tu te prives de comprendre le fonctionnement ô combien palpitant d’un groupe de filles… Bon, t’as compris le principe.

3. Des chrétiens ou pas?
Avoir des amis chrétiens, c’est vraiment un privilège! Pouvoir parler de Dieu ou des difficultés de la vie, avoir la possibilité de prier les uns pour les autres, mais aussi de recevoir des conseils chrétiens, savoir s’amuser autrement qu’en se prenant une cuite: voilà bien des avantages! Mais si tu n’as aucun ami incroyant, tu te prives d’être en relation avec «la vraie vie», de te frotter avec des idées et des comportements «bizarres», de comprendre le fonctionnement d’une personne qui ne connaît pas Dieu et de pouvoir parler de ta foi. Inversement, si tu n’as que des amis non-chrétiens, tu risques gentiment de t’éloigner de Dieu, d’être amené à raisonner toujours plus comme un incroyant et peut-être de faire des choses que tu regretteras.

4. Des gens comme toi?
Si tu es un intellectuel et que tu n’as aucun ami manuel, c’est dommage. De même si, plutôt «de droite», tu ne côtoies aucun «gaucho», ou si, d’origine suisse, tu refuses tout contact avec des gens d’autres nationalités. Et même si tu es passionné de ski, de rock et de Hunger Games, tu as le droit d’avoir dans ton cercle d’amis des gens qui préfèrent le rap et le foot, qui détestent le cinéma et sont fans de jeux vidéos. Dieu a créé les êtres humains avec des dons, des caractères et des passions variés: profites-en! Mais ne «picore» pas pour autant constamment à gauche à droite: tu as aussi besoin d’amis qui te ressemblent, pour donner une certaine stabilité à ta vie.

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°