Faut-il être passionné pour choisir une formation?

image: Faut-il être passionné pour choisir une formation?
© Alliance Presse

Trop de choix tue le choix. Cette phrase résume la difficulté pour notre génération de trouver la formation qui nous correspond. Se rajoutent les «on dit que», les rumeurs, les attentes des autres... Comment s’y retrouver? Qui dois-je écouter pour choisir ma formation? Faut-il que je sois passionné? Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier consacré à cette question: «Que vais-je faire de ma vie?»

La passion est positive pour notre choix. Elle est sans aucun doute ce qui nous permet d’aimer une chose sans regarder l’heure tourner, en fournissant des efforts sans compter. Pour notre passion, nous sommes prêts à payer le prix fort et nous sommes motivés à étudier. Maintenant, avoir une passion ne veut pas forcément dire en faire son métier. J’ai moi-même fait des études en informatique durant deux ans et réalisé que je ne me voyais pas toute ma vie derrière un écran, même si j’étais fan d’ordinateurs.

Il faut parfois se lancer
Je rencontre aussi des jeunes qui n’ont pas forcément une passion précise, ce qui complique leur choix. A un moment donné, il faut se lancer sur une voie où nous avons un minimum d’intérêt. C’est tout un travail sur soi pour connaître ce que nous apprécions, nos capacités, les matières que nous aimons: soit les mathématiques, soit les langues, soit le sport… et en fonction de nos goûts nous y diriger. «Connais-toi toi-même» pourrait donc être le bon début d’un choix. Demande à tes amis, à tes parents ce qu’ils voient en toi, ça peut t’aider. Ensuite, la passion peut naître au fur et à mesure que tu pratiqueras.
13 ans pour trouver ma voie
Je suis l’exemple type de la personne qui a essayé plein de choses avant de trouver sa voie. J’ai fait une maturité en mécanique de précision, une école d’ingénieur en informatique, la faculté de psychologie et la faculté de théologie. Tous m’ont beaucoup apporté, mais il a fallu que je chemine entre ces différentes formations durant treize ans pour trouver ma voie.
Parfois, il est nécessaire d’essayer pour s’y retrouver. J’ai commencé la psychologie sans aucune passion. Une chose m’animait: comprendre l’être humain et comment il fonctionne. Peu à peu, cela m’a complètement séduit, au point de faire cinq années pour obtenir le diplôme. La psychologie était une voie parmi tant d’autres. J’y suis allé, car je pensais y trouver des réponses, mais pas forcément mon métier. Alors pourquoi ne pourrais-tu pas toi aussi te lancer dans des études de commerce par défaut et, au final, y prendre goût?

Accroche-toi
Tout prend du temps, tout n’est pas acquis d’avance. Pose-toi, réfléchis, lis, observe, renseigne-toi. Je suis sûr que tu feras les bons choix. Dans la formation, il n’y a jamais de pertes de temps. Apprendre est un bonus, un atout. Qu’importent les détours dans tes formations, l’essentiel est d’arriver à un but, de s’accrocher et ne pas abandonner à la moindre difficulté.

Guillaume Saehr

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°