J'veux bien prier, mais pour quoi?

image: J'veux bien prier, mais pour quoi?
© Alliance Presse

On trouve grosso modo cinq types de prières dans la Bible. Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier consacré à la prière.

« Euh, cher Dieu, merci pour ce soleil. Euh, aide-moi aujourd’hui à l’école. Et, euh, merci parce que t’es grand. Amen ». T’arrive-t-il d’être un peu perdu au moment de prier, de manquer d’imagination et de ne pas savoir trop quoi dire à Dieu ? Pour t’aider, voici un petit récapitulatif des cinq formes de prières qui existent. L’idée, c’est d’avoir un peu de chaque quand tu t’adresses à Dieu.

« Tu es grand » (l’adoration)
Prends l’habitude de commencer la prière par l’adoration. Ça veut dire, contempler Dieu et lui dire combien ce qu’il est et ce qu’il fait est grandiose. Du genre : « Seigneur, tu es grand et puissant, tu as tout créé, tu règnes dans le ciel. C’est un encouragement de savoir que tu gouvernes le monde, que tu sais ce qui est le mieux pour moi ». Les Psaumes sont pleins de bons exemples de prières d’adoration.

« Merci Seigneur  ! » (la louange)
Tu as de nombreuses raisons de remercier et louer Dieu : la première, c’est pour ce que Jésus a fait pour toi. Et c’est le plus important  ! Mais tu peux aussi le louer pour la nature, pour la nourriture quotidienne, pour ta famille et tes amis, etc. Plus on prie, plus on se rend compte qu’il y a des tonnes de choses pour lesquelles on peut remercier Dieu.

« Pardon » (la confession)
Personne n’est parfait, même pas toi :). Tu as donc forcément fait des choses dont tu n’es pas fier et pour lesquelles tu dois demander pardon à Dieu. Même s’il t’aime sans condition une fois que tu es son enfant, il attend de toi que tu reconnaisses tes torts. Ces prières sont libératrices, tu te sens plus léger après. Surtout parce que tu as la certitude que Dieu te pardonne totalement.

« Aide-moi  ! » (les demandes)
En général, demander à Dieu des choses pour nous est la prière la plus naturelle. Tu as le droit d’épancher ton cœur devant lui, de lui confier tous tes soucis, questions et doutes, sachant qu’il t’écoute et peut te répondre. Ces requêtes devraient concerner non seulement les aspects concrets de ta vie (école, relations, santé), mais aussi spirituels : demander à Dieu qu’il t’aide à progresser dans tel domaine, etc.

« Je te prie pour… » (l’intercession)
Remets à Dieu les gens qui te sont chers, en essayant d’aller au-delà du simple « Bénis-le ». Quels sont les défis de tes amis ? Ont-ils besoin d’aide à l’école ou de faire un choix difficile ? D’arrêter de commettre telle erreur ? De mieux s’entendre avec leurs parents ? De rencontrer Dieu ? Tu peux même noter certains sujets importants pour ne pas les oublier.

Sache enfin que la lecture de la Bible stimule beaucoup notre vie de prière. C’est souvent après avoir médité un texte que les sujets de prière « nous viennent ». Et puis, même s’il est bon de trouver un équilibre entre ces cinq formes de prière, tu as aussi le droit de tout à coup louer Dieu en deux mots pour sa création, ou de vite lui demander de t’aider dans une situation difficile.

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°