La foi, garantie d'être exaucé?

image: La foi, garantie d'être exaucé?
© Alliance Presse

La Bible promet que Dieu exauce les prières qui lui sont faites avec foi. Mais est-ce le cas de toutes les prières dans toutes les circonstances ? Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier consacré à la prière.

Une scène revient dans bien des films : le héros est censé faire quelque chose de trop difficile pour lui, voire d’impossible. Mais il comprend que s’il a assez de confiance en lui, s’il fait le vide et se concentre à fond sur son objectif, cela deviendra possible. Eh bien, en tant que chrétiens, nous avons parfois la même conception de la prière : on s’imagine que Dieu nous exaucera forcément si l’on parvient à s’autopersuader qu’il le fera. Raisonner ainsi, c’est en réalité faire preuve de superstition, c’est croire que la force est en nous plutôt qu’en Dieu et c’est mal comprendre le sens des promesses bibliques.

Des prières « absurdes »
D’ailleurs, imagine la scène : trois amis du groupe de jeunes prient tous avec foi, de leur côté, pour que Carla, la fille qui les fait craquer, tombe amoureuse d’eux. Si Dieu exauce la prière des trois gars, c’est un scénario catastrophe… Ou alors, penses-tu que Dieu te répondra forcément si tu lui demandes de passer ton Bac les doigts dans le nez alors que tu n’as pas du tout révisé ? Et Dieu t’exaucera-t-il si tu le supplies que le prof que tu détestes le plus fasse un accident de voiture qui le mette dans le coma jusqu’à la fin de sa vie ?

Prier en accord avec ce que Jésus voudrait
Pour que Dieu exauce une prière, il faut donc plus que la simple croyance qu’il le fera. La Bible émet des conditions, rappelle le théologien Douglas Kelly : « Nos requêtes doivent être en accord avec la Bible et avec la volonté de Dieu ». Autrement dit, Dieu n’exaucera jamais une demande qui va à l’encontre de ce que demande la Bible. Dans son épître, Jacques ajoute que Dieu n’exauce pas non plus celui qui prie pour satisfaire ses propres désirs. Prier « au nom de Jésus », ce n’est donc pas seulement prononcer une formule magique, c’est prier en accord avec ce que Jésus voudrait.

Aligner ta volonté sur celle de Dieu
Comment y parvenir ? C’est « simple », en tout cas en théorie : il suffit de cultiver une relation profonde avec Dieu et de chercher à lui plaire. La Bible parle d’être « uni à Jésus-Christ ». Logique, en fait : plus tu seras proche de Dieu, plus tu demanderas des choses conformes à sa volonté dans tes prières. Et plus elles le seront, plus tu auras de chances que Dieu t’exauce. Un exemple encore : tu demanderas par exemple à Dieu non pas d’exaucer ton ami fou amoureux qui veut à tout prix sortir avec telle fille, mais tu le prieras qu’il lui donne la sagesse dans cette situation, qu’il l’aide à être en paix et à faire la volonté de Dieu. Un verset résume cela : « Fais de l’Eternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire » (Ps. 37,4).
Si tu remplis ces conditions, Dieu t’exaucera-t-il à tous les coups ? Jésus a demandé que son Père, si possible, trouve un autre moyen pour obtenir le salut de l’humanité que sa mort horrible sur la croix. Mais il a ajouté : « Non pas ma volonté, mais la tienne ». Jésus avait une totale confiance que Dieu pouvait l’exaucer, mais il se soumettait aussi à lui. Car le but ultime, c’est que la volonté de Dieu se produise dans les cieux et sur la terre. Parfois, notre demande est bonne, mais Dieu a de bonnes raisons de ne pas l’exaucer, et cela reste un mystère.

La prière est vraiment efficace  !
Le plus encourageant, c’est de se rappeler que Dieu a exaucé de nombreuses prières de Jésus  ! De même, il a promis d’écouter et de répondre à ses enfants qui le prient avec foi et respect. Cela ne veut pas dire que Dieu répond comme un automate, mais que l’on peut avoir confiance en ses promesses, en sa toute-puissance à nous répondre et en son amour pour ses enfants. Peut-être que sa réponse tardera, mais ta prière n’aura pas été inutile. La Bible appelle d’ailleurs à la persévérance. Et une chose est sûre : « La prière du juste a une grande efficacité » (Jac. 5,16). Douglas Kelly écrit : « Si nous croyions sincèrement ce que la Parole de Dieu déclare concernant l’efficacité de la prière, nos églises seraient trop petites pour accueillir tous ceux qui viennent y prier. Nous devrions louer de grands dépôts, des stades de football, dresser de gigantesques tentes. »

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°