Construits ta propre identité!

image: Construits ta propre identité!
© Alliance Presse

Pour pouvoir nous positionner lorsque nous sommes face à des choix entre plusieurs loyautés, nous avons besoin de savoir qui nous sommes, quelle est notre identité. C’est notre souhait le plus cher : être bien dans nos baskets. Comment y parvenir? Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier consacré à l'identité.

Quelles sont les premières questions que te pose une personne que tu rencontres pour la première fois? «Comment t’appelles-tu? D’où viens-tu? Que fais-tu dans la vie? Qu’est-ce que tu fais comme études?». Mais une fois que tu auras répondu, ton interlocuteur ne saura pas pour autant qui tu es vraiment. Tout au long de notre vie, nous réclamons la réponse à cette question : «Qui suis-je?». Lorsqu’on ne parvient pas à y répondre, on a le sentiment de perdre pied. Nous n’aurons jamais la réponse dans sa totalité, car découvrir notre identité prendra toute notre vie. Et l’idée que tu as de toi évoluera au fil des années, même à l’âge adulte.

Unique et irremplaçable
Mais il y a des certitudes sur lesquelles tu peux déjà te fonder pour savoir qui tu es. La première, c’est que tu es unique et irremplaçable. Il n’y en a pas d’autres comme toi : Dieu te fait cadeau de qui tu es. Personne ne pourra vivre à ta place. Il ne change pas ton histoire, même si elle contient parfois des souffrances dès l’enfance. Mais il pose sur toi un regard bienveillant qui peut te restaurer et te guérir des blessures du passé. As-tu déjà pensé à la façon dont les huîtres fabriquent des perles? Si elles peuvent passer pour de véritables trésors, leurs perles sont en réalité le résultat d'une simple irritation. L’huître fabrique de la nacre pour se protéger de la souffrance. C’est comme ça que Dieu agit avec nous : il sort des perles de nos difficultés.

Apprendre à se connaître
Le regard des autres sur toi, en particulier celui de tes parents, contribue à forger ton identité et influence le regard que tu portes sur toi-même. Mon père me disait régulièrement, ainsi qu’à mes sœurs : «Vous êtes belles comme vous êtes, mes filles» ou «Je suis fier de vous». Cet écho résonne en nous encore aujourd’hui. C’est une chance. D’autres recevront des paroles moins positives. Mais en tous les cas, sache que tu n’es pas responsable de ce qui t’arrive, mais de ce que tu en fais. Nos proches, nos amis sont notre miroir : c’est de l’autre que l’on apprend à se connaître. A toi de t’entourer des bonnes personnes! Au fil du temps, tu découvriras en qui tu peux avoir confiance et tu rencontreras des personnes qui te valoriseront. Elles te permettront d’être toi.

Une clé vers la liberté
Ta personnalité va ainsi se forger au fil de tes rencontres, de tes choix. C’est vers l’âge de 20 ans que l’identité de Sandra s’est affirmée, lorsqu’elle a appris à connaître Dieu en profondeur et qu’elle a décidé de se voir selon ses yeux. Elle a alors compris qu’il était important qu’elle soit elle-même : avec la personnalité qu’il lui a donnée, ses faiblesses, ses valeurs mais aussi ses forces! Plus rien d’autre n’avait d’importance. Elle a réalisé qu’elle n’avait rien à prouver au monde. C’est là que l’on devient vraiment bien dans sa peau : quand on fait des choix en accord avec ce que l’on est vraiment. C’est l’une des clés vers la liberté.

Par Joëlle Lehmann

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°