Comment réagir face à un mauvais diagnostic?

image: Comment réagir face à un mauvais diagnostic?
© Alliance Presse

On vient de t’annoncer une maladie chronique ou grave. Alors, qu’est-ce que tu peux faire, maintenant? Shortlist. Découvre sur ce site les autres articles de ce dossier consacré à la maladie.

Pleurer
Oui, sens-toi libre d’exprimer tes émotions! La maladie est le signe d’un monde très éloigné de la volonté de Dieu. Alors c’est normal d’avoir peur, d’être triste ou même très fâché. Jésus s’est mis en colère devant le tombeau de Lazare, et il a pleuré. Pourtant, il avait une foi parfaite et une vie de prière au top!

S’accrocher Dieu
Tu vas passer par des hauts et des bas, dont tu n’as pas idée. Tu auras besoin de ta relation avec Dieu. Alors, lis ta Bible, pour nourrir ta foi. Demande pardon si tu as des problèmes non réglés (mauvais comportements, conflits). Et laisse Dieu t’enseigner, te faire grandir et te rapprocher de lui.

Prier
Avec tes tripes, comme l’aveugle Bartimée, qui harcelait Jésus sur la route de Jéricho. N’hésite pas à demander à ton Église de te soutenir. En cas de maladie, la Bible nous encourage à appeler les responsables pour qu’ils prient pour nous.

Se reposer
La maladie, c’est fatigant. Dieu, qui a créé ton corps, veut que tu en prennes soin. Ne cherche pas à masquer la réalité en niant ton état de fatigue. Une prière à laquelle Dieu est toujours disposé à répondre: «Dieu, je n’ai plus la force, alors maintenant, je laisse tout entre tes mains, et c’est toi qui gères!» 

Se soigner
Renoncer aux médicaments parce que Dieu peut te guérir sans, ce n’est pas un signe de foi. C’est plutôt une manière de tenter Dieu, en cherchant à s’affranchir des lois de la biologie. Donc, honore-le en utilisant tous les moyens qu’il met à ta disposition pour aller mieux. Y compris la médecine!

 Par Sandrine Roulet

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°