«J’ai été guérie par Dieu!»

image: «J’ai été guérie par Dieu!»
© Alliance Presse

Témoignage Découvre sur ce site les autres articles de ce dossier consacré à la maladie.

«Etre guérie par Dieu, ça a été une expérience de ouf!» Pleine d’enthousiasme, Océane, 17 ans, raconte comment Dieu a guéri son épaule droite lors d’un culte à l’Eglise. «Ce soir-là, l’orateur a fait un appel et a invité les gens qui avaient besoin de prières à s’avancer vers la scène.» Océane a franchi le pas. Elle a expliqu'elle s’était luxé l’épaule et, tout naturellement, un jeune lui a proposé de prier pour elle.

«Il a prié pour que mon épaule soit guérie, puis m’a demandé de la bouger pour vérifier.» Océane sentait une chaleur immense dans son épaule, mais la douleur était toujours là. Le jeune équipier de prière ne s’est pas découragé pour autant. Il n’a pas non plus été mal à l’aise, devant Océane, qu’il n’y ait pas de résultat immédiat. Il a continué, et a prié trois ou quatre fois, jusqu’à ce que Dieu réponde à sa prière. «Et tout à coup, je n’ai plus eu mal du tout, j’ai pu enlever mon attelle et bouger mon épaule sans problème.» Ça a été une surprise de taille pour Océane, qui n’avait jamais été guérie par Dieu auparavant: «J’avais déjà entendu les récits de gens à qui c’était arrivé. Mais ça ne m’était jamais arrivé, ni à personne dans ma famille.»

Dieu, manifeste-toi!
L’entourage d’Océane a été très surpris par cette guérison divine. «Ils étaient tous très contents pour moi. Mais j’ai quand même dû aller chez le médecin pour vérifier.» La jeune fille explique que sa doctoresse a eu peur lorsqu’elle l’a vue arriver sans son attelle: «Elle m’a dit que ce n’était pas une bonne idée de l’enlever, qu’il fallait que je la remette immédiatement. Elle ne voulait pas me croire quand je lui disais que j’avais été guérie.» La médecin a alors examiné Océane et n’a pu que constater l’évidence: sa patiente était guérie! «Elle n’en revenait pas, elle a trouvé ça incroyable.»

Océane n’aurait jamais pensé être, un jour, guérie par Dieu. Elle confie que ça a vraiment changé sa relation avec lui. «C’est vraiment incroyable, car une semaine avant ma guérison, j’avais dit à Dieu que je voulais qu’il se manifeste dans ma vie. Je commençais à me poser des questions quant à sa réelle existence, j’avais l’impression de prier dans le vide.» Persuadée que cela ne changerait rien, Océane avait même été jusqu’à demander à Dieu: «Si tu existes vraiment, alors guéris mon épaule!» La jeune fille réalise maintenant que Dieu est vraiment là, et qu’il a entendu sa prière. «C’est tellement beau, je réalise que Dieu est mon Père, mon Papa.»

Par Gaëlle Monayron

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°