«Dieu ne m’a jamais abandonnée»

image: «Dieu ne m’a jamais abandonnée»
© Alliance Presse

Témoignage Découvre sur ce site les autres articles de ce dossier consacré à la maladie.

Noémie, 16 ans, souffre depuis 2012 d'une maladie digestive chronique. «Au début, je ne me rendais pas compte de ce que cela allait impliquer dans ma vie, car c'est une maladie dont on ne guérit pas (sauf guérison divine). L'urgence était de trouver le traitement qui pouvait me soulager», raconte-t-elle. Elle passe beaucoup de temps à l'hôpital et souffre physiquement, mais le moral est bon. Elle se bat pour ne pas trop louper l'école et conserver une vie sociale: bref, pour vivre comme une ado normale. Toutefois, tout ce qui est anodin pour les autres lui demande beaucoup physiquement.

Au bout de deux ans d'efforts pour ne pas montrer qu'elle est malade, le moral de Noémie flanche et elle tombe dans une grave dépression. Elle est hospitalisée plusieurs semaines. «Avec les médecins, j'ai compris que cela ne servait à rien de mettre le masque de la fille parfaite qui n'est pas malade et que je peux trouver ma vraie identité et le chemin que Dieu a pour moi», relate Noémie.

Devenir plus forte
«Aujourd'hui, j'ai appris à vivre avec ma maladie, à l'accepter et à utiliser mes faiblesses pour devenir plus forte.» Également à s'aimer telle qu'elle est, et à croire en ses capacités. «Dieu ne m'a jamais abandonnée, malgré les épreuves, et m'a ouvert les portes pour mon avenir», affirme encore Noémie. Depuis la rentrée, elle suit un apprentissage qui lui plaît beaucoup et elle a retrouvé le sourire!

Par Sandrine Roulet

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°