Dieu a-t-il prévu quelqu’un pour moi?

image: Dieu a-t-il  prévu quelqu’un pour moi?
© istockphoto

Avoue-le, ton futur amoureux est la question principale de ton existence aujourd'hui. Vas-tu trouver chaussure à ton pied? Et si Dieu n'avait choisi personne pour toi? Focus.

Tu aimerais savoir si Dieu a pensé à toi pour trouver l’homme/la femme de ta vie? Tu voudrais connaître l’âge auquel tu vas te marier? Eh bien, cet article n’est pas pour toi!
Quand on demande à Christophe Martin, pasteur très actif auprès de la jeunesse, ce que dit la Bible sur ce sujet, sa réponse est claire: non, il n’y a pas quelqu’un prévu pour toi, décidé et imposé par Dieu.

D’après lui, la présence de Dieu est suffisante pour ta réjouissance (cf. Luc 10), mais aussi pour t’aider à devenir... une source de bénédiction pour les autres! Ta relation avec Dieu peut donc être l’occasion de briller autour de toi, et pas seulement au sein d’un couple. Avoir un mari ou une femme n’est donc pas une promesse de Dieu. Par contre, puisque Dieu sait tout, il connaît déjà tes choix, partenaire de vie inclus...

Une promesse divine?
«Tu peux être sûr que Dieu a prévu pour toi quelqu’un: Lui. Il n’y a que Dieu qui peut te combler», affirme encore Christophe Martin. Et d’ajouter: «Tu ne peux pas être sûr qu’il ait prévu quelqu’un pour toi, mais il t’a donné des critères pour que tu choisisses par toi-même.»
Tu as donc une responsabilité dans ton choix… ou ton absence de choix. Pour ce responsable du pôle formation à Jeunesse pour Christ, «la bonne personne, c’est celle à qui je dis oui le jour de mon mariage». Il faut donc bien réfléchir avant de se marier, car sortir avec quelqu’un, puis se fiancer ne signifie pas qu’on sera obligé de se marier!

Ce sont des étapes qui préparent au mariage. «On a tendance à vouloir trop compter sur la volonté spécifique de Dieu, au détriment de la connaissance des critères de liberté qu’il nous donne», complète Christophe Martin. En d’autres termes, ce n’est pas parce que quelqu’un te dit «Dieu m’a dit que tu allais te marier avec moi» que tu dois te marier avec cette personne. Surtout si tu n’es pas amoureux! C’est d’ailleurs arrivé à Johanne Martin, l’épouse de ce pasteur, juste au moment où elle l’a rencontré. Mais heureusement, elle a su discerner à temps ce qui était le mieux pour elle. Pour construire une relation avec quelqu’un, il faut donc mettre en pratique les critères de Dieu, pas juste la révélation qu’il pourrait donner à d’autres.

Bien choisir ses critères
La Bible dit que le célibat n’est pas un problème pour Dieu et le mariage non plus: se marier c’est bien, être célibataire aussi. Christophe et Johanne Martin insistent d’ailleurs sur un point: se marier, ce n’est pas gravir un échelon social! Tu ne seras pas mieux dans ta vie ou plus heureux, une fois en couple! Au contraire: car si tu n’es pas prêt à débuter une relation, tu risques de finir dans le mur et de te faire bien mal…

Si tu as peur de finir seul, parce que Dieu ne t’a pas envoyé un éclair divin t’indiquant la personne avec qui tu allais finir ta vie, rassure-toi! Tu as les cartes en main. Sais-tu que les histoires d’amour, ça ne se vit pas comme au cinéma, avec prince charmant ou femme parfaite à la clé? Andy Stanley le formule d’ailleurs dans son livre Amour, sexe et rencontre. Il explique entre autres que nous pouvons parfois être trompés par un «mythe de la personne idéale», c’est-à-dire croire que «lorsqu’on aura trouvé la bonne personne, tout ira bien».

La bonne personne
Par ailleurs, tu as aussi comme défi de «devenir la bonne personne», comme l’énonce encore Andy Stanley: «C’est en devenant la bonne personne que vous vous préparez à vous engager. Vous aurez ainsi beaucoup plus de chances de vivre une relation qui dure». Et d’insister sur ce point: «Il ne suffit pas d’être à la recherche, il faut aussi devenir.» N’y aurait-il pas en effet «quelque chose d’un peu hypocrite à exiger que les autres aient des qualités que nous ne sommes pas disposés à développer dans notre propre vie»?

Pour devenir la bonne personne pour notre future bonne personne, il recommande donc de s’examiner soi-même: «Si vous avez fait une liste des qualités que vous aimeriez trouver chez quelqu’un, pensez-vous que ce quelqu’un rechercherait quelqu’un comme vous?» A méditer.

Marine Muller

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°