A ton âge, ils ont fait des trucs de dingues - Vive la Rébellution!

image: A ton âge, ils ont fait des trucs de dingues - Vive la Rébellution!
© Alliance Presse

Depuis toujours, des jeunes ont marqué l'histoire par des actes un peu fous. Nous te proposons trois portraits, qui te prouveront que les exploits sont aussi à ta portée. Cet article fait partie de notre dossier sur la Rébellution, dont les autres textes sont aussi à consulter sur ce site.

Deux sœurs de 15 ans s’occupent des clochards
Un jour, Leslie et Lauren, âgées de 14 et 15 ans, font un camp censé leur donner un aperçu de la vie missionnaire. Ca ne plaisante pas: pendant 36 heures, elles vivent dans une sorte de camp de réfugiés. Confort zéro! De retour chez elles, le luxe de leur petite vie les dégoûte. Et elles commencent à remarquer les clochards et les SDF qui fouillent dans les poubelles et dorment sous les ponts.
Elles ont alors une idée: donner à ces paumés un sac contenant un flyer d’évangélisation ainsi que des trucs essentiels à la survie: eau, biscuits, mouchoirs, etc. Pour les financer, elles font de la pub dans leur Eglise: en donnant deux euros, les membres peuvent acheter un de ces sacs, qui sera ensuite distribué. Ca marche tellement bien que, au fil du temps, Leslie et Lauren reçoivent des dizaines de demandes de groupes ou Eglises qui veulent lancer le projet. Aujourd’hui, les deux sœurs ont même leur site internet et continuent leur action.
Source: Génération Challenge, de Brett et Alex Harris

Elle crée une association pour les mères-adolescentes
Des femmes comme Karine, ça ne court par les rues. A 16 ans, elle accouche de son premier enfant, une petite Mélissa. Même si son copain reste à ses côtés, elle expérimente alors une difficile solitude. «J'ai eu envie et besoin de rencontrer des mamans de mon âge pour partager les joies et les doutes se rapportant à la maternité. Il était difficile de trouver d'autres jeunes parents et rien n'existait pour favoriser les rencontres», témoigne Karine. Au lycée, peu la comprennent. Etudiante la journée, maman le soir: voilà un quotidien particulier.
Quatre ans plus tard, cette jeune maman chrétienne décide donc de créer une association. L’objectif: épauler les jeunes mères de moins de 25 ans en les informant et conseillant sur leur «problème», et en les mettant en contact. «Ma foi a eu une infulence dans cette entreprise. Le don et le partage font aussi partie des bases chrétiennes qui m’ont aidée dans cette aventure. Mais l'association reste laïque». Avec des milliers de visites par mois, elle a déjà aidé des centaines de jeunes mamans.

A 12 ans, il veut abolir l’esclavage!
Zach, un petit garçon américain d’une douzaine d’années, réalise un jour que 27 millions d’êtres humains sont esclaves: enfants et femmes volés pour l’esclavage sexuel, Africains esclaves dans des plantations de cacao, enfants exploités dans des mines ou des fabriques de vêtements, etc. Mais comment y remédier? Zach lance un projet un peu fou: il encourage chacun à récolter les petites pièces de monnaie qui traînent un peu partout dans les appartements et à les mettre à part pour lutter contre l’esclavage. Sa première collecte lui rapporte 7000 euros! Cet argent sera reversé à des organisations qui luttent contre l’esclavage. Le truc devient énorme et les sommes récoltées immenses: après les Etats-Unis, l’idée de Zach s’exporte en Australie, en Angleterre en en Afrique. Zach est une star: il parle à des millions de personnes, il écrit des livres et va même à la Maison-Blanche.
Source : Génération Challenge, de Brett et Alex Harris

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°