Comment aimer les personnes pas aimables?

image: Comment aimer les personnes pas aimables?
© Alliance Presse

Certaines personnes ne sont vraiment pas faciles à aimer! On peut classer les personnes difficiles à aimer en deux catégories: celles qui nous font du tort et celles qui nous sont sont antipathiques. Cet article fait partie de notre dossier sur «je veux plus aimer Dieu et mon prochain». Trois autres textes sont à lire sur ce site.

Avec tes «ennemis»
1) Parle rapidement de ce que tu subis avec une personne de confiance, conseille le pasteur et thérapeute Gilbert Cretegny: «Le fait d’exprimer ce qu’on ressent permet d’évacuer la tension et de mieux réfléchir à la suite à donner à la situation.»

2) Exprime ta colère, ton désir de vengeance à Dieu, qui peut tout entendre. Par contre, laisse-le faire justice à ta place (Rom. 12, 20). Dans les Psaumes, David crie la souffrance et la colère que lui inspiraient les attaques répétées de Saül contre lui. «Laisser sortir cette colère devant Dieu me permettra de ne pas me venger moi-même par des gestes ou des paroles agressives qui renforceraient le conflit», précise le thérapeute.

3) Mets tes limites face à la personne qui te fait du mal. «Face à Saül, David a trouvé une cachette pour être en sécurité», note Gilbert Cretegny. David a affirmé: «Quand ceux qui me font du mal s’approchent de moi, je reste confiant, car Dieu me protégera.»

4) Si la personne continue d’être agressive, prends tes distances. Selon le thérapeute, «la sécurité que Dieu donne ne signifie pas qu’il faille rester sous les coups d’un adversaire qui n’a peut-être pas envie de changer de comportement.»

5) Cherche auprès de Dieu la guérison des blessures laissées ton «agresseur». Confie-toi à un chétien qui pourra t’écouter et prier pour toi.


Avec une personne antipathique
Réfléchis aux raisons qui t’empêchent d’aimer cette personne.

1) Peut-être qu’elle te rappelle inconsciemment une autre personne avec laquelle la relation est difficile. Si c’est le cas, il est important de différencier les deux personnes et de te dire: «Non, ce n’est pas mon père, ma tante, mon prof…». Ne laisse pas l’expérience du passé gâcher une nouvelle relation.

2) Ou alors, cette personne t’est antipathique parce qu’elle te renvoie à ce que tu n’aimes pas chez toi, à tes défauts. Dans ce cas, tu as d’abord besoin de te voir avec les yeux de Dieu et de t’accepter toi-même. Facile à dire? Concrètement, refuse de penser des choses négatives sur toi et réjouis-toi sans cesse de toutes les qualités que Dieu t’a données, en étant aussi certain que Dieu te pardonne pour tes erreurs si tu le lui demandes.

3) Il arrive que les défauts de certains nous agacent: un comportement, une façon de parler, etc. Dans ce cas, dis-toi que personne n’est parfait et que Dieu place peut-être ces personnes sur ton chemin pour exercer ta patience ou te transformer.

4) Si tu n’arrives pas identifier l’origine de ton sentiment d’antipathie, fais-en un sujet de prière, Dieu te montrera certainement là où il y a un problème. Et commence à demander à Dieu de faire du bien à cette personne à haute voix: tu verras que ton regard sur elle commencera à changer.

Sandrine Roulet

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°