Les filles et les gars face au miroir

image: Les filles et les gars face au miroir
© Alliance Presse

Les filles et les gars n’ont pas le même rapport à la beauté. Alors qu’une fille veut être belle, un mec veut surtout mesurer sa carrure et sa force… Découvre les autres articles de ce dossier «Look» sur ce site!

Les filles: «Comment cacher ces rondeurs?»
Laura est devant le miroir. Elle se regarde de haut en bas, puis observe comment ses jeans moulent ses formes. Comment cacher ces rondeurs et faire paraître ses jambes plus fines? Avec la venue de l’été, Laura aurait terriblement envie de porter cette jolie tunique que sa meilleure amie porte si bien… «Oui mais elle, ce n’est pas pareil, elle peut mettre en valeur à peu près toutes les parties de son corps, alors que moi…». Elle soupire. Si seulement elle pouvait être plus mince, avec des cheveux plus lisses! Et que dire de ce nez «qu’on aurait voulu différent» et de cet appareil dentaire qui massacre le sourire? Laura soupire encore, prend son sac d’école et s’apprête à affronter une nouvelle journée ordinaire.

Les gars: «Je devrais peut-être m’inscrire au fitness…»
Vincent se tient debout devant le miroir de la salle de bain, torse nu. Il vient de prendre une douche. D’habitude, il ne prête pas beaucoup d’attention à son aspect physique. «C’est un truc de filles, de se regarder pendant des heures devant le miroir!», a-t-il lancé un jour à sa mère. Pourtant, aujourd’hui les choses sont différentes, il ne se sent pas bien. Est-ce dû à la remarque blessante de sa sœur sur «sa taille de guêpe»? Ou à cette pub pour le fitness du coin, mettant en scène un mastodonte aux pectoraux rebondissants? Ou peut-être à cette fille qu’il aimerait tant approcher? Vincent se demande s’il ne devrait pas s’inscrire à ce fitness… Pour être un gars, un vrai et pour qu’enfin les filles le remarquent!

Que diraient les femmes vikings de nos mannequins?
Les filles et les gars fonctionnent différemment. Alors qu’une fille demande au miroir si elle est belle, un gars aura plutôt tendance à se mesurer en termes de force ou de carrure. Ces différences sont en partie dues aux attentes de la société. Mais ces attentes sociales ne cessent de changer au fil de l’histoire. Les gars des magazines seraient jugés «bien trop fillettes» par les femmes vikings! Et Louis XIV et ses acolytes trouveraient les mannequins actuelles squelettiques et pas assez rebondissantes!

Jésus enlève-t-il ma cellulite?
Il y a pourtant un point commun entre gars et filles : tous sont confrontés à ces questions : mon physique convient-il? Que devrais-je faire pour y remédier? Que pensent les autres de moi?
Pour régler tes problèmes, tu as deux choix. Le premier est de chercher toute sa vie à s’améliorer le portrait. Et ça risque de prendre du temps… Le deuxième : prendre les lunettes de Dieu pour te voir comme il te voit, c’est-à-dire au travers du filtre de son fils Jésus, qui enlève notre couche de culpabilité et notre manteau de honte. Cela n’enlèvera certes pas ta cellulite, mais cela changera ta façon de te voir. Tu lutteras moins avec l’image que te renverra le miroir. Et à côté de cela, rien ne t’empêche de faire du sport ou de te faire belle, tant que cela ne devient pas une obsession…

Letty Greneille

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°