Comment ne pas être une fashion-victim?

image: Comment ne pas être une fashion-victim?
© Alliance Presse

Comment ne pas être une fashion-victim? Une question simple, une réponse passionnante. Découvre les autres articles de ce dossier «Look» sur ce site!

Autour de moi, la société choisit régulièrement des styles et des tendances qui façonnent les goûts du jour. On appelle ça «la mode». Cela se passe par vagues. Comme à la plage, une vague en suit une autre; et à chaque fois, elle nous éclabousse. Les grosses vagues sont portées par des gros moyens publicitaires; et plus c’est gros, plus on est mouillé. Le but? Vendre un maximum.

La mode, c’est aussi un Lifestyle
Chaque vague ou tendance est composée de produits, comme des habits, des accessoires, mais aussi des coiffures, un maquillage, et tout ce qui tourne autour. Mais chaque vague doit absolument être portée par un Lifestyle, une attitude particulière, être alliée à un comportement, une philosophie de vie et des slogans.
Pour mieux vendre, les experts du marketing s’associent souvent à des artistes, tant au niveau de la musique que du cinéma et de la vie des stars. Celles-ci sont en fait des vitrines ou des modèles, sous les flashs des photographes.

«Il me le faut!»
Pour eux, le pari est gagné lorsqu’une vague se transforme en tsunami et envahit la rue. On constate alors qu’un article, un ensemble d’articles et l’attitude de vie qui va avec sont devenus la norme. Et là, tu te dis parfois : «Il me le faut absolument!»
L’idéal commercial, c’est quand la mode qui est devenue la norme réussit à faire croire qu’elle reste alternative, c’est-à-dire qu’elle renforce la personnalité et la différenciation de celui ou celle qui la porte.

Cinq questions à se poser
Et toi, te laisses-tu submerger par la vague? Le seul moyen d’échapper à ce tsunami et de garder sa liberté face aux tendances de la mode, c’est de prendre de la hauteur afin de pouvoir rester critique, positivement ou négativement. Voici quelques questions que tu peux te poser face à ce qui t’est présenté :
- Est-ce que cela me plaît?
- Si ça me plaît, pourquoi? Qu’est-ce qui me rejoint? Si ça ne me plaît pas,
pourquoi?
- Quels sont les messages associés aux produits qu’on veut me faire acheter? Ces messages me correspondent-ils et ai-je envie de les véhiculer en portant tel vêtement ou en achetant tel objet?
- Est-ce que j’aime le comportement des stars ou des personnes qui ont choisi ce style? Ai-je envie d’y être associé?
- Tout cela correspond-il à mes choix de vie, à mes idéaux et à ma foi?

Mon message : tu es unique!
Si tu admires Lady Gaga, ce n’est pas parce qu’elle a mis un jour une robe faite de steaks que tu dois t’habiller comme elle! Et si un jour la mode consiste à porter un string par-dessus des jeans, rien ne t’oblige à faire la même chose que tout le monde, même si Britney Spears a déjà tenté le coup! Car n’oublie pas : Dieu t’aime et t’accepte tel que tu es. Chacun est créé différent. C’est magnifique et fantastique! Dieu te donnera une meilleure identité et t’éclairera mieux sur ta personnalité que ne le font les créateurs de mode…

Pascal Grosjean

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°