Je critique un peu, beaucoup, passionnément…

image: Je critique un peu, beaucoup, passionnément…
© Alliance Presse

Résultats du test perso

Une majorité de A
Tu as tendance à te laisser emporter par tes émotions et à dire tout haut ce que tu penses d’une personne, même si tes paroles ne sont pas fondées. Essaie de contenir tes émotions en te posant les questions suivantes: ce que je vais dire vaut-il vraiment la peine d’être dit? Est-ce bénéfique pour la personne dont je suis en train de parler? Est-ce utile pour les autres? Quelle est ma vraie motivation à le dire? Ces quelques questions toutes simples t’aideront à mettre un filtre à tout ce qui sort de ta bouche parfois sans crier gare.

Une majorité de B
Tu sais faire la différence quand tes paroles ne sont pas totalement bienveillantes, mais parfois, certains actes t’énervent tellement que tu as de la peine à contenir ton jugement. Un bon conseil: tente de «te juger» toi-même avant de le faire pour les autres. Suis-je meilleur? Quelles erreurs ai-je aussi faites? Pense à ce verset qui dit: «Commence donc par retirer la poutre de ton œil, alors tu y verras assez clair pour ôter la paille de l'œil de ton frère.» (Matt. 7,5)

Une majorité de C
Tu sais évaluer la nature de tes paroles et prendre les bonnes décisions au moment de parler. Bravo! Attention toutefois à ne pas développer de fausse modestie en cultivant cette qualité comme une simple apparence, alors qu’à l’intérieur tes pensées seraient négatives. Prends aussi garde à ne pas te laisser avoir par l’orgueil qui te ferait penser que tu es mieux que tes amis qui critiquent à tout vent, alors que toi tu ne le fais pas ou peu. Tu deviendrais comme eux!

«T’as vu comme elle parle et comme elle se comporte, celle-là? Et le prof, il nous saoûle avec ses révisions. Et si tu connaissais ma mère, elle fait tellement mal la cuisine! Mais bon, j’dis ça, j’dis rien!». Il est tellement facile de critiquer et de ne pas l’avouer! Parfois, c’est pas bien méchant, c’est vrai, mais sais-tu que nos paroles ont un impact sur les autres? Un dossier spécial pour se poser quelques bonnes questions

Test perso

Un test tout simple et plein d’humour pour distinguer si on est du genre à critiquer et à cultiver les ragots ou du genre à savoir se taire quand il le faut…

1. Ce matin, Valentine, une de tes amies n’est pas venue vers toi dans le bus. Tu es pourtant sûre qu’elle t’a vue! Comment réagis-tu une fois arrivée au cours?

A. Tu t’empresses de le raconter aux autres. Elle n’est pas honnête de te faire la gueule sans te dire pourquoi!
B. Tu en parles à ta meilleure amie et lui demandes si elle sait pourquoi Valentine est fâchée. Tu essaies d’élucider le mystère.
C. Tu vas voir Valentine et tu lui demandes si elle t’a vue dans le bus et s’il y a quelque chose dont elle aimerait te parler.

2. Tu apprends que l’un de taes amis sort avec une fille non chrétienne, alors qu’il avait toujours affirmé qu’il ne le ferait jamais.

C. Tu lui demandes si ce que tu as entendu est vrai, prêt à lui dire ce que tu en penses.
B. Tu hésites… Après tout, ce sont ses affaires. Mais tu te dis quand même que si c’est vrai, il n’est pas très fidèle envers Dieu et honnête avec ses amis.
A. Tu racontes la nouvelle au groupe de jeunes, pour savoir ce qu’ils en pensent et débattre un moment.

3. Caroline vient de rentrer de mission et elle a raconté à tout le monde les choses magnifiques qu’elle a vécues avec Dieu là-bas.

B. Son comportement t’énerve un peu, mais tu te dis que tes vacances étaient aussi pas mal. Et si elle a été encouragée dans sa foi, tant mieux.
C. Tu as écouté attentivement ce qu’elle a raconté et tu t’en réjouis pour elle.
A. Pfff… Elle ne pourrait pas arrêter de se vanter? Ce qu’elle peut être orgueilleuse!

4. Dans la rue, tu croises un couple habillé de manière extravagante, style punks ou métalleux…

C. Cela te rend triste, tu te dis qu’ils devraient avoir plus de respect pour eux-mêmes et s’habiller de manière décente. Tu irais bien leur parler, mais tu les as entendu discuter en allemand; et franchement, l’allemand et toi, ça fait deux!
A. Tu les fixes et te tournes vers ta sœur: «Tu les as vus, ceux-là ? On n’est pas au carnaval!»
B. Tu es un peu choqué, mais tu essaies de ne pas trop les regarder, parce que ça doit les mettre mal à l’aise, les pauvres.

5. Tu es avec tes amis et vous discutez de tout et de rien. Soudain, la conversation vient sur Benoît. «Cela fait longtemps qu’on ne l’a pas vu. La dernière fois, il était avec des gens pas recommandables et il fumait un joint»

A. Tu dis: «Je confirme! On lui avait pourtant bien dit de pas traîner avec eux, mais s’il ne veut pas nous écouter, tant pis pour lui»
B. Tu ne dis rien. Tu préfères prier pour que Benoît ne tourne pas trop mal et qu’il se réintéresse à Dieu. Il nous manque!
C. Tu proposes à tous de prier pour Benoît qui ne va pas très bien, sans dire que tu l’as vu l’autre jour. Tu prends aussi la décision de l’appeler pour lui demander des nouvelles.

6. Tu es en train de prier et l’une de tes connaissances avec qui tu t’es brouillé t’appelle…

C. «Génial! Dieu a répondu à ma prière. Seigneur, fais que l’on puisse à nouveau s’entendre!»
B. Tu réponds et tu vas lui expliquer bien clairement ce que tu penses! Non mais!
A. «Oh non pas lui! Et en plus quand je prie». Tu lui raccroches au nez.

Joëlle Misson

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°