Victime de la critique: que faire?

image: Victime de la critique: que faire?
© Alliance Presse

Quoi de plus désagréable que les personnes qui parlent de nous en nous jugeant et en nous critiquant, sans oser nous le dire en face ou sans nous connaître? Combien de fois des critiques t’ont-elles blessé? Que faire dans ces conditions? Attendre que l’orage passe? S’enfuir? Rentrer frontalement dans la personne qui nous a critiqué? La critiquer à notre tour?

Il n’y a pas de méthode parfaite: chaque situation est différente et tout dépend de la personnalité. Certains encaissent bien les coups, d’autres sont détruits par les paroles qu’ils ont entendues. Mais en tous les cas, tu peux t’appuyer sur trois bons conseils.

1. Entoure-toi de bonnes personnes
Généralement, nos vrais amis ne vont pas nous critiquer. Ou s’ils le font, c’est pour nous aider. Il est donc important que tu puisses avoir des gens auxquels te confier. Je connais plusieurs chrétiens qui sont critiqués à l’école, mais qui s’en sortent bien, parce qu’ils savent que leur vie n’est pas avec ces gens-là, qui sont des moqueurs et des prétentieux. Les gens qui critiquent ont souvent eux-mêmes de gros problèmes à régler dans leur propre vie.

2. Rappelle-toi de ces incroyables promesses
Dans la Bible, il y a des milliers de promesses pour ta vie. Tu peux te focaliser sur elles plutôt que sur ce que quelqu’un aurait dit de toi. Je t’encourage à t’accrocher à ce que dit Dieu pour ta vie, et il te dit des choses magnifiques, par exemple que tu es une créature merveilleuse (Ps. 139,14), que toutes choses concourent à ton bien (Rom. 8,28), que rien ne peut te séparer de l’amour de Dieu (Rom. 8,38-39), que Dieu prend soin de toi (1 Pi. 5,7), etc.
Les choses deviennent importantes seulement quand on y accorde de l’importance. La critique aura donc de l’effet sur toi seulement si tu y accordes de la valeur. Si, au contraire, tu dis: «Je crois à ce que Dieu dit sur ma vie et pas à ces fausses paroles», tu as tout compris! Notre destinée est liée aux choix que nous faisons. Fais le choix de croire aux choses positives.

3. N’oublie pas que tu dois te battre
La vie est un combat: si on dépose les armes et qu’on se laisse aller et submerger par des émotions négatives, on se fait détruire et on tombe sur une pente glissante. Si, au contraire, on avance avec force en ne se laissant pas détruire par les évènements et les paroles, on obtient de la réussite, on gagne des batailles.
Je me rappelle que, durant mes années de collège, on se moquait beaucoup de moi. J’étais le plus petit et le meilleur de la classe. J’en ai souffert. Les choses ont changé lorsque j’ai décidé d’arrêter de faire ma vie en fonction des autres. J’ai choisi de ne plus me laisser écraser et de commencer à avoir confiance en qui j’étais.
La confiance en soi est l’un des très grands secrets pour ta vie. Jésus Christ-disait que ce sont les violents qui s’emparent du Royaume de Dieu. Cela veut dire que c’est à toi de prendre le taureau par les cornes et de le dominer. Domine tes pensées, domine les paroles méchantes et fausses que l’on a dites sur toi, domine ton manque de confiance, domine ta peur. Courage! Tout est possible!

Guillaume Saehr

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°