Test perso: Teste ta famille

image: Test perso: Teste ta famille
© Alliance Presse

Quel type de relations entretiens-tu avec ta famille? Voici un petit test amusant pour te permettre d'y répondre... Découvre les autres articles de notre dossier «spécial famille» sur ce site.

Tu sors avec quelqu’un depuis deux mois…

c) Tu ne le dis à tes parents que le jour où tu as besoin qu’ils te prêtent leur voiture pour aller chercher ta copine ou ton copain.
d) Tu leur avoues ton amour pour cette fille ou ce gars, mais tu ne réponds à aucune de leurs autres questions.
a) Mes parents l’apprendront le jour où je me marierai, et encore…
b) Le jour-même, tes parents ont été mis au courant.


2. Tu as une soirée à «tuer» à la maison.

a) Tu t’enfermes dans ta chambre aussitôt le repas terminé.
b) Tu te dis que c’est une bonne occasion de faire des jeux et de discuter avec tes parents.
d) Tu leur racontes ta journée, puis tu vas discuter sur Facebook avec tes amis.
c) «Cool, j’espère que mes parents auront le temps de m’aider pour mes devoirs.»


3. La première chose que tu dis à tes parents quand tu rentres de l’école…

b) «J’ai vraiment eu une journée difficile, pouvez-vous prier pour que je retrouve de nouvelles forces?»
c) «Maman, tu as pensé à acheter les DVD que je t’avais commandés? Qu’est-ce qu’on mange ce soir?»
d) «Tchô, c’est moi! Purée, j’ai faim!»
a) Rien…


4. Tes parents se mettent à réfléchir aux vacances d’été.

d) Tu vas volontiers te joindre à eux, mais tu n’as qu’une semaine à disposition.
b) Cool, il faut profiter de ces instants privilégiés avec eux!
a) Tant mieux, ils font ce qu’ils veulent, moi je serai avec mes copains au bord de la mer.
c) «Est-ce que ça vous dirait d’aller au Canada? J’ai toujours eu envie de voir ce pays!»


5. Au petit déjeuner, ton papa te dit qu’il passera une
journée difficile avec ses clients au boulot.


a) Tu penses: «Ça lui fera les pieds, à ce vieux crabe…»
b) Tu es navré pour lui et tu lui souhaites bon courage.
d) Tu lui souhaites bon courage, mais tes pensées sont ailleurs.
c) Tu penses: «C’est malin, il sera de mauvaise humeur ce soir.»


6. Comment vois-tu tes relations avec tes parents quand tu auras 23 ans?

b) «Ils vont me manquer quand je n’habiterai plus chez eux.»
c) Tu t’inquiètes de savoir comment tu vas avoir de l’argent pour vivre.
a) «Moins je les verrai, mieux je me porterai!»
d) Tu garderas le contact avec eux, mais sans plus.


7. Quand tu passes par des moments difficiles…

c) Tu penses que comme ils ne peuvent rien faire pour toi, cela ne vaut pas la peine de le leur dire.
a) Tu es sûr qu’ils s’en fichent.
d) Tu aimerais le leur dire, mais tu ne sais pas comment t’y prendre.
b) Tu vas épancher tes difficultés vers eux.

--PAGE--
Résultats du test

Tu as une majorité de a)
Les relations que tu entretiens avec tes parents ne sont vraiment pas très joyeuses. Moins tu les vois, mieux tu te portes; et ils sont les dernières personnes à qui tu irais te confier. Peut-être n’as-tu même pas envie de mieux t’entendre avec eux. Pourtant, tout le monde aurait à y gagner d’améliorer ces relations. Il faut peut-être commencer par des petits pas: dire merci pour les choses qu’ils font pour toi (les repas, la lessive, etc.), demander des nouvelles de leur journée, apprendre à relever le positif chez eux. Et surtout, prier pour que Dieu change ta perception d’eux.

Tu as une majorité de b)
Tes parents sont pour toi des confidents avec lesquels tu te sens libre d’être toi-même et de presque tout partager. Tu aimes passer du temps avec eux et ils te le rendent bien. C’est une chance de pouvoir entretenir une telle relation avec ses parents. Sois reconnaissant pour ce cadeau que Dieu t’a fait et continue de cultiver cette amitié. Apprends aussi toujours plus à entretenir une relation adulte avec eux. Et as-tu déjà pensé au fait que tu pouvais les encourager et leur redonner parfois le sourire?

Tu as une majorité de c)
Ta relation avec tes parents est plus ou moins bonne. Mais une chose est sûre: tu as encore un peu l’impression que tes parents sont là pour servir tes intérêts. «Après tout, c’est normal: ils m’ont mis au monde, ils n’ont qu’à assumer!». D’une certaine manière, c’est vrai. Mais vise une relation plus profonde et plus désintéressée avec eux, en ne pensant pas seulement à ton nombril. Et je suis sûr que tu peux toi aussi leur rendre service et leur apporter beaucoup par tes qualités, tes dons.

Tu as une majorité de d)
Tu t’entends bien avec tes parents, mais ce n’est pas l’extase. Parfois ils te saoulent. Tant toi que tes parents avez certainement besoin de faire quelques pas supplémentaires pour vous rapprocher encore. Forger des liens plus étroits s’apprend et peut prendre du temps. Mais si tu as ce désir, ne ménage pas tes efforts: intéresse-toi à eux, prouve-leur qu’ils peuvent compter sur toi, apprends à être reconnaissant pour tout ce qu’ils ont déjà fait pour toi.

Par Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°