Hudson Taylor: Un homme de foi au service de la Chine

image: Hudson Taylor: Un homme de foi au service de la Chine
© Alliance Presse

200 missions et 800 missionnaires! Tel est l'héritage laissé par Hudson Taylor à la Chine. Cet homme a renoncé à tout pour annoncer l’Evangile à ce pays. Un exemple poignant d’une foi qui a transporté des montagnes, et pas des moindres! Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier «Une foi qui déplace les montagnes.

Hudson Taylor n’a que 18 ans quand il comprend clairement qu’il est appelé à servir en Chine. Et pourtant, il sait que ce ne sera pas facile. Mais dès son arrivée à Shanghai, en 1854, il met sa foi en action, en distribuant des milliers d’Evangiles et de livres, malgré ses faibles moyens financiers. Le jeune Anglais est prêt à bien des sacrifices: c’est ainsi que, pour s’adapter à la culture du pays, il adopte la coiffure, les coutumes et l'habit chinois.

Envers et contre tout!
Il n’est pas au bout de ses peines: Hudson Taylor sera confronté à de nombreux deuils et à de graves problèmes de santé, dus notamment à son choix de vivre dans la simplicité. Obligé de rentrer temporairement en Angleterre en raison d’une maladie, il met ce temps à profit pour traduire le Nouveau Testament dans le dialecte ningpo et pour sensibiliser ses concitoyens aux besoins matériels et spirituels des Chinois. Par deux fois, des raisons politiques le contraindront à quitter la Chine, sa vie étant en danger. Mais même la mort de son épouse et de plusieurs de ses enfants n'entame pas sa détermination à partir à la conquête des âmes.

Hudson Taylor voit grand
Fondateur de la Mission à l’Intérieur de la Chine (MIC) en 1865, Hudson Taylor décide de donner une dimension internationale à cette mission jusqu’ici britannique. Cloué sur son lit à cause d’une paralysie due à une chute, il supplie Dieu pour les 197 millions de Chinois qui, à l’intérieur du pays, n’ont pas accès à la Bible. Guéri de façon spectaculaire, il comprend que Dieu l'invite à élargir son champ de vision. Il lance un appel aux jeunes de tous pays et de toutes confessions chrétiennes. Il les forme et les accompagne dans cette nouvelle vie de missionnaire, en comptant sur les forces de Dieu.

Un grand hommage
La perte de 58 missionnaires et 21 enfants du MIC, lors de la révolte des Boxers en 1900, affecte Hudson Taylor mais n’entame pas sa foi. «Je ne peux plus lire, ni penser, ni même prier, mais je peux avoir confiance», dit-il à propos de ce drame. Le missionnaire meurt en 1905. A cette occasion, de nombreux enfants chinois chantent les louanges de Dieu et déposent des fleurs sur la tombe d'Hudson Taylor. Un hommage émouvant à cet homme de foi qui s’est donné corps et âme pour faire connaître Jésus dans toute la Chine. 

Célia Martinon

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°