Une foi qui déplace les montagnes

image: Une foi qui déplace les montagnes
© Alliance Presse

Aucun chrétien n’a jamais pu amener le Cervin à se poser en douce dans l’Océan Atlantique. Pourquoi? Pour y répondre, il faut commencer par expliquer ce que signifie l’expression «La foi qui déplace des montagnes» en se posant six questions. Découvre sur ce site les autres articles de notre dossier «Une foi qui déplace les montagnes.

1. Qu’est-ce que la foi?
Imagine-toi en train de passer un examen scolaire important. Est-ce que le fait d’avoir une grande «foi» va t’aider? Cela dépend: en qui mets-tu ta foi? En Dieu ou en toi? Avoir la foi, c’est avoir confiance en Dieu, c’est croire en lui et en ses promesses. En l’occurrence, devant ton examen, tu peux t’appuyer sur cette promesse: «Décharchez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous» (1 Pi. 5,7). Ce n’est donc pas toi premièrement qui déplaces les montagnes, c’est Dieu. Mais Dieu t’utilise pour le faire, évidemment!

2. D’où vient ma foi?
La foi est un don de Dieu. C’est aussi un fruit de l’Esprit, qui se développe jour après jour. Tu ne peux pas te vanter d’avoir la foi. Par contre, ta responsabilité est de demander à Dieu qu’il te l’augmente.

3. Comment savoir si j’ai assez de foi?
Tu te dis peut-être: «Puisque je n’ai jamais obtenu des choses incroyables, c’est que ma foi est trop petite». Comment savoir si tu as assez de foi? Je te pose une autre question: as-tu vraiment confiance en Dieu? Par exemple, as-tu la conviction que Dieu peut se révéler à ton ami chrétien? Ou qu’il peut mettre la paix dans ta famille? Ou qu’il peut t’aider à l’école? Répondre à ces questions est un bon indicateur de ta foi: crois-tu que toutes ces «montagnes» peuvent réellement s’envoler?

4. Comment augmenter ma foi?
Ta foi ne va pas augmenter si tu ne la mets pas en pratique! Jette-toi à l’eau, c’est la clé! La foi pousse à l’action. Par exemple, Abraham a eu une telle foi en Dieu qu’il était prêt à sacrifier son propre Fils, certain que Dieu pourrait le ressusciter. Déplacer les montagnes, c’est avoir le courage de parler de Dieu à ton meilleur ami alors que tu es timide, c’est t’engager dans ton groupe de jeunes alors que tu as de l’appréhension, c’est t’inscrire dans une école biblique alors que tu sais que cela te demandera des sacrifices. La foi, c’est compter sur les forces de Dieu quand nous sommes faibles. Du coup, ce sont aussi les épreuves de la vie qui font grandir notre foi: Dieu les utilise pour que nous apprenions à mettre notre confiance en lui.

5. Pourquoi certaines montagnes ne bougent-elles pas?
Peut-être que tu as une grande confiance en Dieu mais que tes montagnes ne bougent pas: ton père reste malade, tu continues de peiner à l’école, etc. Ce n’est pas forcément dû à un manque de foi de ta part. Il arrive que ce que nous demandons ne soit pas selon la volonté de Dieu. Dans ces circonstances, avoir une grande foi peut simplement consister à dire à Dieu: «Seigneur, je te fais confiance quoi qu’il arrive.»

6. Pourquoi déplacer des montagnes?
Les chrétiens ne doivent jamais se contenter de la médiocrité. Dieu veut que nous ayons de grandes ambitions pour notre vie chrétienne! Le but est en particulier que notre foi change ce monde. Tu es appelé à prier pour de grandes causes, par exemple les chrétiens persécutés, la venue d’un Réveil en Occident, la conversion de ta famille, etc. Tu es appelé à mettre ta foi en action pour que ce monde s’améliore: t’engager dans des actions humanitaires, te former pour annoncer l’Evangile, aider les gens dans le besoin. Avoir une foi qui déplace les montagnes, c’est s’engager sans compter avec l’assurance que Dieu est tout puissant pour réaliser des choses incroyables.

Jérémie Cavin

Je m'abonne à Just 4U | Achat au N° | Autres articles de ce N°